Plein écran
© De Hoax Wijzer

Vidéo de l'avion disparu: ne cliquez pas, c'est un virus

Vous l'avez peut-être vu circuler sur Twitter: un message posté sur le mur de vos amis et vous incitant à cliquer sur une photo d'un avion ayant amerri. La promesse est alléchante: "L'avion malaisien MH370 a été repéré quelque part dans le Triangle des Bermudes. Vidéo choc. CNN News". Surtout n'y allez pas, c'est un virus.

L'avion n'ayant en aucun cas été repéré, redoublez de prudence si vous voyez un ami partager un lien prétendant le contraire, en tout cas si la source est inconnue. Plusieurs utilisateurs de Facebook en ont en effet fait les frais au cours des derniers jours. Un faux lien vers une vidéo est proposée aux curieux. Elle prétend que l'avion a été retrouvé dans le Triangle des Bermudes, après avoir amerri avec tous ses passagers (en pleine forme bien sûr). Première grosse incohérence: le fameux Triangle des Bermudes est situé de l'autre côté de la planète. L'avion malaisien (Asie du Sud-Est) n'aurait pas pu atteindre l'Amérique du Nord. D'autre part, sachez bien que tous les sites informatifs auraient déjà divulgué la nouvelle sur les réseaux sociaux si l'avion avait été retrouvé.

Le piège est un grand classique sur Facebook. L'utilisateur du réseau social est attiré par un titre accrocheur, souvent à connotation dramatique, comique ou sexuelle. Lorsque l'internaute naïf clique sur ledit lien, on lui signale qu'il doit d'abord partager la vidéo/l'article/la photo sur son mur ou son profil avant de pouvoir la visionner ou lire l'information. Nouvelle aberration. Car évidemment, la vidéo prétendument choquante n'existe pas, et le seul choc que vous aurez si vous cliquez sur le sigle "Play" est un virus qui s'emparera de votre ordinateur.

Poser le partage de la vidéo comme condition à son visionnement doit toujours alerter l'internaute: il s'agit systématiquement d'un logiciel malfaisant qui cherche à s'insinuer dans votre ordinateur et profite de votre réseau de connaissances pour toucher le plus grand nombre.

Selon De Hoax Wijzer, c'est souvent le soi-disant plug-in "HD-video Codex Pack" qui est en cause. Il ne s'agit pas d'un plug-in, mais d'un "malware" qui tente de subtiliser vos mots de passe et par exemple vos données bancaires en profitant de la curiosité des internautes ou d'un sujet d'actualité brûlant. Restez vigilants.

  1. Facebook a supprimé 5,4 milliards de faux comptes en 2019

    Facebook a supprimé 5,4 milliards de faux comptes en 2019

    Facebook a affirmé mercredi avoir supprimé 5,4 milliards de faux comptes d'utilisateurs depuis le début de l'année, contre 2,1 milliards l'année dernière à la même période. Dans son rapport bi-annuel sur la transparence, le géant des réseaux sociaux explique avoir "amélioré ses capacités à détecter et bloquer" les créations de comptes "faux ou abusifs" au point d'empêcher des millions de tentatives tous les jours.