7sur7 au Festival de Télévision de Mon­te-Car­lo

  1. “Scenes from a marriage”: même si tout va bien dans votre couple, prenez garde en regardant cette série

    “Scenes from a marriage”: même si tout va bien dans votre couple, prenez garde en regardant cette série

    On lui doit “BeTipul”, la série israélienne qui a inspiré “En thérapie”, et “The Affair”. Hagai Levi n’a pas son pareil quand il décide de disséquer l’âme humaine. Sa dernière œuvre en date, “Scenes from a marriage”, mini-série en cinq épisodes diffusée sur BeTV à partir du 16 septembre, ne fait pas exception. On finit chaque épisode exsangue, prêt à remettre toute notre vie en question.
  1. Stéphane Vanhandenhoven revient sur les coulisses d’Affaire conclue: “Non, le prix des objets n’est pas fixé par la production”
    Interview

    Stéphane Vanhanden­ho­ven revient sur les coulisses d’Affaire conclue: “Non, le prix des objets n’est pas fixé par la production”

    Le Belge Stéphane Vanhandenhoven est un acheteur bien connu et particulièrement apprécié des téléspectateurs de la célèbre émission “Affaire conclue”, diffusée sur France 2. Dans les colonnes de 7sur7, l’homme a accepté d’en dire davantage sur les nouveautés de cette cinquième saison, sur les coulisses de l’émission, ou encore sur la manière dont il vit sa nouvelle notoriété. Rencontre.
  1. “Franchement, c’était débile”, David Pujadas regrette sa première réaction face aux attentats du 11 septembre

    “Franche­ment, c’était débile”, David Pujadas regrette sa première réaction face aux attentats du 11 septembre

    Invité sur le plateau de “Quotidien” aux côtés de la journaliste Elise Lucet, David Pujadas est revenu sur sa couverture médiatique des attentats du 11 septembre à New York en 2001. L'homme a notamment confié qu'il regrettait sincèrement sa première réaction face à l’effondrement du World Trade Center. À l’époque, le journaliste avait été vivement critiqué à ce sujet.
  2. Alexandra et Stéphane d’Affaire Conclue de passage à Bruxelles pour expertiser vos objets

    Alexandra et Stéphane d’Affaire Conclue de passage à Bruxelles pour expertiser vos objets

    C’est devenu un rendez-vous incontournable dans l’agenda des férus de design. Le Sablon Design Market fait son retour ces 10, 11 et 12 septembre pour une quatrième édition. Alexandra Morel, l’un des visages de l’émission phare de France 2 “Affaire conclue” et son compère Stéphane Vanhandenhoven seront présents lors de l’événement. Ils disposeront tous les deux de leur propre stand et expertiseront gratuitement les objets proposés par les visiteurs désireux d’avoir une estimation.
  1. “Into the night” débarque demain sur Netflix: “Certains acteurs ont reçu des menaces de mort”
    Interview

    “Into the night” débarque demain sur Netflix: “Certains acteurs ont reçu des menaces de mort”

    Le soleil est devenu mortel. Pas de pot pour les passagers d’un vol de nuit en partance de Bruxelles, coincés dans les airs. C’était le pitch de la première saison de la série belge “Into the night”, diffusée sur Netflix. On a quitté les passagers au sol, avec un semblant de solution: ils ont pris place dans un bunker. Gros hic: il n’y a pas à manger pour tout le monde et les militaires présents avant eux dans le bunker ne voient pas leur arrivée d’un bon œil. La saison 2 de “Into the night” sera disponible dès demain sur Netflix. Nous avons rencontré Pauline Etienne et Laurent Capelluto, Sylvie et Mathieu à l’écran.
  2. “Ce n’est pas ce que je voulais dire”, Maeva Ghennam s’excuse après la polémique autour de son “lifting du vagin”

    “Ce n’est pas ce que je voulais dire”, Maeva Ghennam s’excuse après la polémique autour de son “lifting du vagin”

    La semaine dernière, la candidate de téléréalité Maeva Ghennam a provoqué une véritable polémique après avoir parlé à ses abonnés de son nouveau traitement esthétique, un “lifting du vagin”. La jeune femme de 24 ans avait choqué les internautes en déclarant: “Maintenant, j’ai un vagin d’une personne de 12 ans”. Aujourd’hui, rattrapée par ses propos déplacés, la starlette a présenté ses excuses sur les réseaux sociaux.