Plein écran

Amandine, Nouvelle Star

Plein écran
Benjamin, candidat malheureux.
Plein écran
Le jury 2008.

Non, ce n'est pas Cindy Sander qui succède à Julien Doré pour le titre de "Nouvelle Star 2008", bien que l'interprète de "Papillon de Lumière" ait réussi l'exploit de forcer les portes de Baltard. Blague à part, la Nouvelle Star s'appelle Amandine et c'est le public qui en a décidé ainsi, sans surprise, puisque l'issue des votes laissait peu de doutes depuis le début de la compétition. Notre sondage de mercredi révèle d'ailleurs que 68% des lecteurs avaient également choisi Amandine comme gagnante.

Génération internet oblige, les spectateurs avaient d'ores et déjà hissés Amandine et Benjamin dans le top 10 des téléchargements de musique à peine la compétition entamée, il y a des signes qui ne trompent pas. "La blonde qui sait tout chanter" a finalement
supplanté, à quelques voix près, le crooner. Peut-être les innombrables "bleus" et les standing ovations accordés à Amandine par le jury auront-ils fait, en fin de compte, la différence auprès du public.

Car de talent, les deux candidats ne manquaient certainement pas et c'était tout l'enjeu de cette finale: réussir à départager deux chanteurs de qualité qui ont fait, chacun à leur façon, vibrer les téléspectateurs depuis le début de l'émission.

Quoi qu'il en soit, même si de bon cru, le millésime 2008 ne sera pas à marquer d'une pierre blanche faute de "petit grain de folie" et ce, malgré un jury plutôt rock'n roll. Au final, des décolletés de Lio au sex-appeal de Sinclair en passant par les jolies gambettes de notre Virginie Efira nationale, on ne sait ce qui nous manquera le plus d'ici à l'année prochaine. Votez!

  1. Salima Belabbas victime de propos racistes: les réactions de RTL et du CSA

    Salima Belabbas victime de propos racistes: le CSA réagit

    Alors qu’une journaliste de RTL, Salima Belabbas, a fait ses premiers pas à la présentation du journal télévisé mardi, son apparition a suscité des commentaires élogieux sur les réseaux sociaux mais aussi de nombreux propos racistes. RTL Belgium s’est dit “interpellé par la virulence des réactions à l’égard d’un membre de son personnel”. Le groupe appelle à mener une réflexion étendue à tout le secteur médiatique afin d’aboutir à un plan d’actions.