Plein écran
© Capture d'écran C8

Angèle recadrée par Cauet: la vidéo à l’origine du malaise

L'échange tendu entre Cauet et Angèle intervenu sur les ondes de NRJ le 8 novembre dernier fait beaucoup parler. Près d’une semaine après l’incident, la vidéo à l’origine du différend a été dévoilée sur le plateau de Touche pas à mon poste. 

Vendredi 8 novembre. En marge de la cérémonie des NRJ Music Awards, l'animateur Sébastien Cauet reçoit Angèle dans son émission C’Cauet. Lors d’un retour à l’antenne, il s’en prend à la chanteuse belge, lui reprochant un manque de générosité. “Je suis sur le cul. J’ai demandé à Angèle un petit bonjour pour une petite fille, j’ai eu le plus petit bonjour du monde”, s’insurge le producteur français. 

“Je fais ce qu’on me demande”, rétorque la sœur de Roméo Elvis dans une ambiance plutôt tendue. “Ça a duré une seconde, j'aurais dû demander un message de huit secondes”, surenchérit Cauet. “Je suis hyper désolée, on la refera, si tu veux”, tente de conclure Angèle, un brin agacée. 

“Cauet a été un peu loin”

Dans l'émission de jeudi dernier, l'équipe de Touche à mon poste a révélé l’enregistrement à l’origine des tensions. On y aperçoit Angèle, sourire aux lèvres, adresser un “Salut Vic’” accompagné d’un petit geste de la main. 

“Ah c’est extrêmement court”, lance Cauet. “Ah Oui. Tu m’as demandé un petit bonjour, je fais un petit bonjour”, répond Angèle. Une discussion reprise quelques minutes plus tard à l’antenne. 

Sur le plateau de TPMP, Cyril Hanouna a pris la défense de la chanteuse. “Angèle est dans son personnage, elle reste dans son couloir. Je la kiffe. J’aime bien les caractères comme celui-là (…) Cauet est un animateur. Nous, on doit prendre plus de temps avec notre public. C’est une autre histoire pour les artistes.” 

Benjamin Castaldi, de son côté, estime que la réaction de l’animateur de NRJ est exagérée. “Cauet a été un peu loin. Il l’a remise en place une fois, deux fois. C’est bon. C’est quand même une invitée.” 

  1. Stéphane Pauwels renvoyé en correctionnelle dans le dossier du home-jacking

    Stéphane Pauwels renvoyé en correction­nel­le dans le dossier du ho­me-jac­king

    La chambre du conseil de Mons a renvoyé lundi vingt-sept personnes, dont l’ancien animateur de télévision Stéphane Pauwels, devant le tribunal correctionnel du Hainaut, division de Mons, pour être jugé dans un vaste dossier de home-jackings traité par le parquet fédéral. Un procès devrait avoir lieu rapidement, des suspects étant en détention préventive. Le parquet fédéral a confirmé l’information.
  2. Liège, Malmedy et Huy, le Jour le Plus Court en quatre lieux

    Liège, Malmedy et Huy, le Jour le Plus Court en quatre lieux

    Le court métrage belge francophone sera mis à l’honneur entre le mercredi 18 et le dimanche 22 décembre, lors de l’opération du “Jour le Plus Court”. À cette occasion, plusieurs communes de la Fédération Wallonie-Bruxelles projetteront des films de réalisateurs belges. Au total, plus de 135 courts métrages francophones seront diffusés dans près de 30 lieux à Bruxelles et en Wallonie, à la télévision et en VOD. Cette 6ème édition est parrainée par l’acteur Yannick Renier.