Plein écran
La course a commencé sur les chapeaux de roues. © RTL-TVI

Binômes mélangés et course en tricycle: le récap’ de l’épisode 8 de Pékin Express

Quatre équipes ont pris le départ de cette huitième étape de Pékin Express diffusée ce samedi soir sur RTL-TVI. Leur objectif? Se qualifier pour la demi-finale de la compétition. Après l'élimination inattendue de Fabrice et Briac la semaine dernière, les candidats ont redoublé d’efforts pour atteindre leur but. Binômes mélangés, moyens de transport en tout genre et le retour du drapeau rouge: 7sur7 vous fait le résumé de cet épisode intense.

C’est au cœur de la Colombie que débute la huitième étape de Pékin Express, au cours de laquelle quatre équipes vont se battre pour atteindre la demi-finale. Mais pour les choses ne vont pas se révéler simples. Pour cette étape, les équipes vont en effet être mixées afin de créer de nouveaux binômes. Les frères bûcherons et les sœurs s’échangent leurs coéquipiers respectifs: Thomas choisit de faire la course avec Laëtitia et Aurélie prend Mathieu. Comme un clin d'œil à l’épisode des destins liés, Lydia fera équipe avec Julie, et Mounir avec Kleofina.

Les nouvelles équipes ont trois jours pour rejoindre Bucaramanga, une ville au milieu des montagnes, située à 500 kilomètres du point de départ de la course. Mais auparavant, elles vont traverser les marécages du Rio Magdalena, le plus grand fleuve du pays. Il y aura également une épreuve qui leur permettra non pas de remporter une immunité, mais un avantage stratégique pour la course.

Course en tricycle

Mais pour commencer, des tricycles ont été disséminés aux quatre coins de la ville. Les binômes mixés vont donc d’abord devoir les trouver et pédaler jusqu’à la sortie de la ville, à dix kilomètres de là. Si elles sont les premières à trouver leur bécane, Julia et Lydia perdent un temps précieux à tenter de la diriger sur la route. Après une course effrénée, ce sont finalement Thomas et Laëtitia et Aurélie et Mathieu qui arrivent en première et en deuxième position. Mais les voitures sont rares à la sortie de la ville, et ils sont rapidement coiffés au poteau par Mounir et Kleofina. 

Finalement, toutes les équipes trouvent une voiture et prennent la direction de Playa de Belén, à 258 km de là, au cœur de la cordillère des Andes. Les deux candidats qui arriveront premiers feront qualifier leur binôme d’origine pour l’épreuve du lendemain. Après une bataille effrénée pour tenter de récupérer une voiture à vingt kilomètres de l’arrivée, Thomas et Laëtitia arrivent premiers, trente secondes avant leur frère et leur sœur. Les deux binômes sont donc qualifiés pour l'épreuve.

Quelques minutes plus tard, Mounir et Kleofina arrivent et doivent alors décider quel sera le troisième binôme qui participera à l’épreuve. Incapables de se mettre d’accord, les deux amis décident de mettre leur destin entre les mains du hasard et tirent à pile ou face. La pièce la décidé: Julia et Kleofina participeront donc à l’épreuve.

Le retour du drapeau rouge

Après une course d’obstacles et de force au cours de laquelle les frères et sœurs s’allient contre les Miss, ce sont finalement Thomas et Mathieu qui remportent l’avantage stratégique important pour la fin de la course: le drapeau rouge. Ce drapeau leur donne un immense pouvoir. Il leur suffira en effet de l’agiter devant l'équipe de leur choix pour l’arrêter pendant 15 minutes. 

La course est relancée. Cette fois, les équipes ne sont plus mixées ; chaque candidat a retrouvé son partenaire d’origine. Les binômes ont 242 km à parcourir pour rejoindre la ville d’arrivée de cette étape. La première équipe à arriver devant Stéphane Rotenberg sera directement qualifiée pour la demi-finale de Pékin Express. Le dernier binôme à se présenter ira quant à lui en duel final et risquera l’élimination. 

Muni du drapeau rouge, les frères bûcherons ont bien l’intention d’imposer leur loi sur cette épreuve. Ils décident de passer un accord avec les deux sœurs. Durant toute la course, ces dernières devront leur trouver des voitures, sans quoi ils les immobiliseront pour 15 minutes. Une règle que Laëtitia a bien du mal à avaler...

À 16h, alors que les frères bûcherons viennent de brandir le drapeau rouge devant Mounir et Lydia, la balise sonne, mettant fin à la course pour la journée. Les deux binômes, ainsi que Kleofina et Julia se retrouvent à l’arrêt pour la nuit dans la même ville. 

Le lendemain, les deux frères décident de négocier avec les Miss comme ils l’ont fait avec les sœurs. Mais les deux jeunes femmes refusent de leur trouver une voiture. Elles profitent ensuite d’un moment d'inattention des frères - qui sont trop occupés à agiter leur drapeau devant Mounir et Lydia - pour s’enfuir en courant et se cacher sur le bord de la route.

Duel final

Après une longue journée à jouer au chat et à la souris, le binôme arrivé en première position est Laëtitia et Aurélie. Hors d’eux, les frères bûcherons les accusent d’avoir trahi leur accord. Mais ils n’ont pas le temps de discuter: ils sont en effet choisir par Kleofina et Julia - arrivées dernières - pour les affronter dans le duel final. Le deux Miss épargnent ainsi Mounir et Lydia, avec qui elles ont tissé une belle affinité.

Kleofina va donc se battre contre Thomas dans une courte course en autostop ponctuée d'une mission. Les deux candidats doivent résoudre une énigme mathématique sous le regard amusé d’écoliers. Si la jeune femme est la première à trouver la solution, elle arrive toutefois dernière sur la place où l’attend Julia à cause des embouteillages. Pékin Express s’arrête donc pour les deux copines, après un très beau parcours.

Retrouvez Pékin Express tous les samedis à 20h30 sur RTL-TVI et en streaming sur RTL Play.