“Celui qui ne tabasse pas sa femme n’est pas un homme”, des propos aberrants à la télévision

Le chanteur marocain Adil Miloudi a tenu des propos effarants sur le plateau d’une émission de télévision. 

“Celui qui ne tabasse pas sa femme n’est pas un homme”, confiait fièrement, ce 29 juin dernier, le chanteur marocain Adil Miloudi sur le plateau de Kotbi Night, une célèbre émission de la chaîne Chada TV. Relayée par HuffPost Maghreb, la vidéo ressurgit aujourd’hui après avoir suscité un tollé sur les réseaux sociaux. 

Non content de sa tirade misogyne, le chanteur renchérit et précise qu’il frappe régulièrement sa femme et que cette habitude lui a d’ailleurs valu une garde à vue en Espagne: “Au Maroc, c’est normal, chacun peut faire ce qu’il veut de sa femme, la frapper, la tuer”, ajoute-t-il. Des propos que l’animateur, Imad Kotbi, traduit avec embarras à l’acteur franco-algérien Samy Naceri, présent sur le plateau et lui-même condamné par le passé pour des violences à l’encontre de son ex-compagne. 

Le chanteur n’en est pas à son coup d’essai. Il est notamment connu pour ses sorties médiatiques sexistes et ses menaces répétées. Il avait également défendu publiquement, sur Facebook, le chanteur Saad Lamjareed deux fois mis en examen pour viol en deux ans, précise HuffPost Maghreb. 

Selon une étude de 2018, plus de la moitié des Marocaines, 54,5 %, ont déjà subi des violences conjugales, et ce malgré l’adoption d’une loi. Les associations dénoncent l’absence de soutien de l’État. 

Plein écran
Capture d'écran © YouTube