Denise Richards au casting d’Amour, gloire et beauté: “J’adorerais jouer dans un Marvel”

Denise Richards était au 59ème Festival de Télévision de Monte-Carlo pour annoncer son arrivée au casting de “Amour, gloire et beauté”. L’ancienne James Bond Girl campera le personnage de Shauna Fulton, la mère de Florence (Katrina Bowden), dans le soap opéra diffusé sur France 2. Rencontre...

Plein écran
Denise Richards © Photo News

Denise, comment avez-vous été accueillie sur le tournage de “Amour, gloire et beauté”?

“Très chaleureusement. Je me suis vraiment sentie soutenue par l’équipe. Certains acteurs sont là depuis la création du feuilleton. Ils ont commencé il y a 32 ans, vous imaginez?! J’avais l’impression d’être un nouvel élève, le jour de la rentrée des classes. On m’a ensuite remis 15 pages de dialogue, c’est énorme! Mais, sur ce genre de feuilleton, on travaille très vite et on tourne deux épisodes par jour en moyenne. J’avais peur de ne pas réussir à emmagasiner autant de texte si rapidement mais j’y suis arrivée et j’étais plutôt fière de moi.”

Pourquoi avez-vous accepté ce rôle?

“Parce que c’est très différent de ce que j’ai pu faire jusqu’à présent. J’aime me lancer des défis, être là où on ne m’attend pas, faire des choses plus risquées. Puis, mon personnage et le scénario me parlaient énormément. Je choisis aussi mes rôles en fonction de mes enfants, j’ai envie qu’ils soient fiers de ce que je fais. Ils ont changé ma vie. Il m’est arrivé de refuser des rôles pour être auprès d’eux.

Vos enfants vous ont-ils vue dans James Bond?

“Je pense qu’ils ne savent que depuis peu que j’ai été James Bond Girl (rires). Je ne leur demande pas de regarder toute ma filmographie. S’ils tombent sur moi en allumant la télé, ils se disent simplement: “Oh, tiens, voilà maman.” Mais, ils n’y voient rien de fascinant. Ils ont grandi en me voyant à l’écran donc, pour eux, ce n’est pas vraiment particulier. Surtout que, maintenant que mes filles sont adolescentes et elles sont elles-mêmes très occupées. Il leur arrive encore parfois de m’accompagner sur un tournage mais, généralement, elles n’y prêtent pas grand intérêt.”

En parallèle à “Amour, gloire et beauté”, vous jouez aussi votre propre rôle dans la télé-réalité “Les Real Housewives de Beverly Hills”. Quel exercice préférez-vous?

“C’est plus facile de jouer un personnage que d’être soi-même face à la caméra. Je me suis sentie plus vulnérable. Je suis actrice, j’adore défiler sur le tapis rouge, qu’on me chouchoute, qu’on me maquille et qu’on me coiffe mais, au quotidien, je suis très différente. Je suis très cool. J’adore inviter des amis à la maison, préparer un barbecue. Mon mari (Aaron Phypers, Ndlr) est un excellent cuisinier. Je voyage tellement que je me réjouis dès que je peux passer quelques jours à la maison.”

Plein écran
Denise Richards au 59e Festival de la television de Monte-Carlo, Monaco, le 15 Juin 2019 © Denis Guignebourg / Bestimage Tv © Photo News

L’industrie du cinéma a-t-elle changé depuis vos débuts?

“Oui, surtout à cause des réseaux sociaux. Avant les acteurs avaient un côté mystérieux. Aujourd’hui, le public veut tout savoir d’eux. Personnellement, ça ne me dérange pas. J’adore partager les coulisses d’un tournage sur Instagram. SI je n’étais pas comédienne, je pense aussi que j’aimerais voir comment se déroulent les journées des stars, les décors de cinéma, la façon dont elles se font maquiller, etc. Puis, surtout, à mes débuts, on regardait uniquement la télévision. Avec l’avènement d’Internet et des plateformes de streaming, il y a plus d’opportunités pour les acteurs qui débutent.”

Quels conseils leur donneriez-vous?

“Je leur dirais de ne jamais baisser les bras, de ne pas abandonner s’ils sont passionnés. A chaque porte qui se fermera, une autre s’ouvrira.”

Quel genre de rôle vous fait encore fantasmer?

“J’adorerais jouer dans un film Marvel. Mon mari est fan et m’a rendue complètement accro à cet univers. C’est très drôle.”

Vous êtes fan de séries?

“J’ai adoré “Friends” et, dès que j’en ai l’occasion, je me fais une soirée Netflix. J’adore m’engloutir tous les épisodes d’une série en une traite... surtout lorsque je n’arrive pas à dormir la nuit!”

Sur l’ensemble de votre carrière, quel est le film dont vous êtes le plus fière aujourd’hui?

“Starship Troopers”, de Paul Verhoeven. Le tournage du film a duré six mois et je suis restée très proche de tous les acteurs. On était tous au début de notre carrière et très excités à l’idée de voir notre travail porté sur grand écran, dans une salle de cinéma.”

“Amour, gloire et beauté”, tous les jours, à 9h30, sur France 2