Plein écran
© RTL-TVI

Destins liés et sauvetage in extremis: notre récap’ de l’épisode 4 de Pékin Express

Ce samedi, RTL-TVI diffusait le quatrième épisode de “Pékin Express”. Six binômes ont pris le départ de cette quatrième épreuve de Pékin Express, la première au Costa Rica. Les candidats ont découvert une nouvelle règle, celle des destins liés, qui a pimenté la course. Voici notre résumé de cet épisode riche en rebondissements.

Les candidats ont tous embarqués dans un minibus direction le lac Arenal, le plus grand lac du pays, où une surprise les attend. D’entrée de jeu, les candidats doivent réaliser un taquin. Mais l’image de référence se trouve au fond d'un récipient qu’ils doivent remplir avec l’eau du lac afin de pouvoir la récupérer. Le problème: les candidats ne disposent d’aucun ustensile pour récupérer l’eau.

Astucieuses, les deux sœurs Lætitia et Aurélie décident de mouiller leur t-shirt et de l’essorer au dessus du récipient. Inspirés par leur idée, tous les binômes finissent par les imiter. Finalement, ce sont les bûcherons Thomas et Mathieu qui parviennent à récupérer le modèle en premier et à résoudre leur taquin.

Destins liés

Après cette petite mission, les équipes apprennent l’apparition d'une nouvelle règle: celle des destins liés. Pendant toute l’étape, deux binômes vont avoir leurs destins liés, pour le meilleur et pour le pire. Si les binômes ne sont pas obligés de réaliser toute l’épreuve ensemble, ils seront toutefois obligés de se présenter ensemble devant Stéphane Rotenberg à la fin. Cette règle a des avantages et des inconvénients. En cas de victoire d'étape, les deux équipes se partageront les gains et seront qualifiées pour l’épreuve suivante. Au contraire, si elles arrivent toutes deux dernières, elles s’affronteront lors du duel final et risqueront toutes les deux de se faire éliminer. Ayant remporté l’épreuve précédente, Thomas et Mathieu ont le droit de décider quelles équipes seront liées, et leur choix de porte sur Kleofina et Julia, et Mounir et Lydia.

Les candidats ont 45 kilomètres à parcourir jusqu’au parc écologique du volcan Arenal, l’un des plus beaux volcans au monde. Après une bonne partie en voiture, ils sont contraints de parcourir les 12 derniers kilomètres à pied avec un handicap censé les ralentir. Certains prennent ainsi la route avec deux poules, deux régimes de bananes, un âne ou encore deux porcelets. Finalement, ce sont Briac et Fabrice qui terminent les premiers, accompagnés d’un groupe de dix enfants surexcités.

“Vamos a la fiesta”

Il est ensuite temps pour les binômes de chercher un endroit où dormir. Après un copieux dîner, les hôtes d’Aurélie et Lætitia leur proposent de sortir à la fête du village. 

Un duo inarrêtable

Le lendemain, Briac et Fabrice, Thomas et Mathieu, et Martine et Steve s’affrontent pour tenter de remporter l’immunité. Il s’agit d’une épreuve d’adresse, entre tir à l’arc et tyrolienne. Finalement, ce sont Briac et Fabrice qui remportent l’immunité pour la première fois, et se qualifient ainsi pour la cinquième étape.

La course reprend ensuite pour toutes les équipes. Elles doivent se rendre à Playa Palo Seco, à 266 kilomètres de là. Il s’agit de l’une des plus belles réserves naturelles du pays, au bord de l’Océan Pacifique. Kleofina et Julia, dont le destin est toujours lié à celui de Mounir et Lydia, parviennent à trouver un chauffeur qui accepte de les emmener tous les quatre à destination. Malheureusement, la gentillesse de leur conducteur ne suffit pas à les emmener vers la victoire. Après une longue étape, ce sont une nouvelle fois Fabrice et Briac, définitivement en veine, qui arrivent les premiers devant Stéphane Rotenberg. Alors qu’ils ne se connaissaient pas il y a encore deux semaines, les deux candidats forment aujourd’hui l’une des équipes les plus redoutables de la compétition.

Manuel ou Antonio?

Il est alors temps pour les deux binômes liés, arrivés en dernier, de s’affronter pour l’épreuve finale. Kleofina et Mounir sont désignés par leurs partenaires de route pour disputer cette épreuve. Leur mission: trouver un habitant qui s’appelle Manuel ou Antonio et le ramener au plus vite devant Stéphane Rotenberg. Mais un parc dans la ville est effectivement baptisé “Manuel Antonio”, ce qui rend leur tâche bien plus ardue que prévu.

Après de longues minutes de recherches, Kleofina parvient à trouver un homme prénommé Antonio et arrive première, au grand désespoir de Lydia, qui fond en larmes en apprenant qu’elle et Mounir sont éliminés. Mais c’était sans compter sur un dernier rebondissement. En ouvrant l’enveloppe, le couple de jeunes mariés apprend qu’il pourra finalement rester dans l’aventure et prendre le départ de la course la semaine prochaine.

Retrouvez Pékin Express tous les samedis à 20h30 sur RTL-TVI et en streaming sur RTL Play.