Plein écran
Capture d'écran © TF1

Diam's: "L'islam a guéri mon coeur"

Diam's n'avait plus accordé d'interview à la télévision depuis plus de trois ans. Ce dimanche, elle est apparue, voilée, dans l'émission de TF1: "Sept à Huit". Celle qui préfère désormais qu'on l'appelle Mélanie s'est confiée à Thierry Demaizière.

"Je suis redevenue une femme normale, je n'ai plus besoin de pseudo", dit-elle.

Concernant son changement radical de vie, elle est consciente "que ça interpelle les gens, je comprends, mais j'ai tellement gagné en paix et en sérénité que la méchanceté et la haine, je n'ai plus le temps de les contrer." L'ancienne rappeuse avoue que sa conversion à l'islam et le port du voile "a totalement guéri mon coeur".

Révélation
Elle explique qu'elle s'est convertie seule. "J'ai toujours été croyante, croyante en un dieu unique". Elle continue: "Il s'avère que les musulmans autour de moi, leur spiritualié, je la voyais. Je suis partie à l'Ile Maurice avec le Coran dans mon sac. Ca a été la révélation, j'ai eu l'intime conviction que Dieu existait."

"J'ai tout eu"
Cette nouvelle vie, elle la doit à une remise en question profonde. Melanie parle aussi de sa longue agonie et de sa disparition des scènes médiatique et artistique. "Le statut de star ne me convenait pas a-t-elle expliqué. J'ai essayé de kiffer mais je n'y suis jamais arrivée. J'ai essayé de m'amuser dans les soirées, de me peopoliser. J'ai tout eu, tout ce que quelqu'un a rêvé d'avoir dans une vie de star. J'ai cru à ce rêve mais c'était un leurre. J'étais tellement obnubilée par ma petite personne que j'en oubliais les autres".

Porter le voile est devenu une intime conviction, une évidence. Depuis ces changements, elle est "en train de gagner une vie de sérénité, de paix, de vie de famille. Habillée comme ça, je ne me vois pas rapper.(...) Je ne suis plus en colère. Je vis dans un petit village de banlieue, je suis maman, heureuse."

Record d'audience
L'interview de l'ancienne chanteuse a réuni 5,7 millions de téléspectateurs. Durant toute l'émission, quelque 4 millions de personnes étaient devant leur écran. TF1 totalise donc, pour cette période, 24% de part de marché. Un record absolu en six mois.