Plein écran
© TF1

"Gilles Bouleau n'est pas un choix par défaut"

Gilles Bouleau a été nommé présentateur titulaire du 20 heures. Le directeur des opérations spéciales sur TF1 était, depuis un an, le joker de Laurence Ferrari.

Interrogée par le quotidien français, la directrice de l'information, Catherine Nayl souligne que la nomination de Gilles Bouleau n'a pas été faite au hasard. "On a pris le temps de regarder plusieurs candidatures. Notre choix de Gilles Bouleau n'est pas un choix par défaut. C'est un professionnel hors pair, un passionné, cultivé et bosseur. Il sait parler aux téléspectateurs. Il peut écrire la nouvelle page du journal un peu différent que l'on veut lancer en septembre."

Sollicité par TF1 pour remplacer Laurence Ferrari, Laurent Delahousse a décliné l'offre. La chaîne privée lui proposait pourtant la présentation du 20 heures et lui proposait "de rénover sans faire de révolution", indique Le Parisien.

"J'ai fait le choix de poursuivre la présentation des journaux avec France 2 pour des raisons liées à mon histoire, aux relations que j'ai avec cette rédaction, à la confiance qu'elle m'a apportée mais aussi aux liens que j'ai avec les équipes du "13h15" et du magazine "Un jour, un destin"", explique-t-il au journal.

  1. Mounir et Lydia se confient après Pékin Express: “Le plus difficile, c’était les disputes”
    Interview exclusive

    Mounir et Lydia se confient après Pékin Express: “Le plus difficile, c’était les disputes”

    Après cinq semaines de compétition, l’aventure Pékin Express s’est terminée pour Mounir et Lydia. Depuis, les deux candidats, qui avaient participé à l’émission en tant que jeunes mariés, se sont également séparés. Mounir a annoncé la nouvelle sur Instagram, en précisant toutefois que l’émission n’avait eu aucun rôle dans leur décision. Les deux candidats ont chacun accepté de répondre séparément à nos questions. Et visiblement, l’aventure reste un très beau souvenir pour eux.
  2. Les binômes en guerre: notre récap’ du cinquième épisode de Pékin Express

    Les binômes en guerre: notre récap’ du cinquième épisode de Pékin Express

    Ce samedi, RTL-TVI diffusait le cinquième épisode de Pékin Express dans lequel les candidats ont poursuivi leur découverte du Costa Rica. Après avoir été sauvés de l’élimination la semaine dernière, Mounir et Lydia ont repris le départ de la course avec un handicap de taille. Le fameux panneau voiture interdite a également fait son retour, au grand désespoir des binômes, qui se sont tous battus pour décrocher un merveilleux bonus: la visite d’un parc naturel uniquement accessible en avion. 7sur7 revient sur les moments forts de cet épisode.