Plein écran
© Capture d'écran RTBF Auvio

Grand Cactus: la mise au point finale des parties concernées

Grand Cactus: suite... et fin? Dans un article publié sur son site internet, la RTBF, en accord avec Jérôme de Warzée, Sarah Grosjean et Bénédicte Philippon, tient à clarifier certains points et, surtout, apaiser les tensions apparues suite au départ (forcé ou non) des deux actrices de l’émission humoristique du service public.

Les protagonistes de la première bisbrouille médiatique de l’année tenaient manifestement à enterrer la hache de guerre, après s’être invectivés par médias (sociaux) interposés durant une dizaine de jours.

À la veille du retour du “Grand Cactus” sur les écrans, la RTBF publie un article “pour mettre un point final aux nombreuses supputations et interprétations diverses qui ont circulé” dans les médias et sur les internets. Notamment sur la page Facebook de Jérôme De Warzée, sur laquelle son gestionnaire avait reproché aux deux actrices d’avoir incarné sur scène les personnages des “Poufs”, sans autorisation préalable. 

Dans sa déclaration, la RTBF explique pourtant qu’elles avaient bel et bien reçu l’autorisation. Une autorisation orale, mais pas écrite. “Malheureusement, les limites de cette autorisation n’ont jamais été clarifiées”, regrette la RTBF.

La RTBF laisse la porte ouverte à Sarah Grosjean et Bénédicte Philippon

De manière plus générale, le service public regrette le manque de communication entre les trois principaux intéressés qui a conduit à la situation pour le moins tendue de ces derniers jours, laissant leur employeur dans l’embarras. Une situation souhaitée par personne, souligne la RTBF.

Enfin, la RTBF joue la carte de l’apaisement et laisse d’ailleurs la porte ouverte aux deux actrices pour une collaboration future. Loin du “Grand Cactus”, cela dit.