Leïla Kaddour pendant le JT de France 2 ce dimanche 3 octobre.
Plein écran
Leïla Kaddour pendant le JT de France 2 ce dimanche 3 octobre. © France 2

“Je n’ai pas ri pendant l’hommage à Tapie”, Leïla Kaddour répond aux critiques après un bug de France 2

Ce dimanche 3 octobre, la journaliste Leïla Kaddour présentait le 13 heures de France 2. En plein milieu d'un sujet consacré à la mort de Bernard Tapie, décédé le matin même, les téléspectateurs ont pu apercevoir la femme en train de sourire en bas de leur écran à cause d’un petit bug technique. Très critiquée pour son comportement, la journaliste a finalement décidé de sortir du silence. 

  1. “Je veux un enfant”: la nouvelle émission de télé-réalité qui provoque le débat en Flandre

    “Je veux un enfant”: la nouvelle émission de télé-réa­lité qui provoque le débat en Flandre

    Chercher l’amour à la télévision? On connaît. Chercher une nouvelle maison à la télévision? On connaît aussi. Mais chercher une personne avec qui faire un bébé, sans pour se mettre en couple, c’est une première. Dès ce lundi, la chaîne flamande VTM diffusera sa nouvelle émission de télé-réalité baptisée “Ik wil een kind” (“Je veux un enfant”, en français). Le principe est simple: des inconnus vont chercher le match parfait dans le but de faire un enfant et de l’élever ensemble.
  2. Le réalisateur de la série Squid Game a perdu six dents pendant le tournage: il explique pourquoi

    Le réalisa­teur de la série Squid Game a perdu six dents pendant le tournage: il explique pourquoi

    À moins que vous ne viviez dans une grotte au fin fond de la Belgique, vous avez forcément entendu parler de la série phénomène “Squid Game” disponible sur Netflix. Son réalisateur Hwang Dong-hyuk a accordé une interview à CNN au sujet de la fiction et des coulisses de sa réalisation. Il a notamment révélé avoir perdu six dents pendant le tournage. La raison? Le stress intense.
  3. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.