Plein écran
© AFP

Jean-François Piège quitte Top Chef

Le chef doublement étoilé Jean-François Piège ne participera plus à “Top Chef”, l’émission culinaire de M6 et vitrine d’une certaine excellence à la française, après dix ans à y juger de jeunes professionnels désireux de se faire un nom.

“Après 10 ans, j’ai décidé qu’il était temps de dire au revoir à mon rôle de juré dans l’émission Top Chef”, a-t-il annoncé samedi sur son compte Instagram.

“L’aventure Top Chef a changé ma vie et a surtout permis à ce que la cuisine devienne accessible à tous, je suis si fier d’avoir contribué et d’avoir défendu un programme qui a révélé des passions et des vocations et mis en lumière un métier passionnant qui est le mien : Cuisinier !”, écrit la star des fourneaux.

Il reviendra toutefois sur la chaîne dès la rentrée “pour d’autres aventures”.

Le chef, deux étoiles Michelin pour le Grand Restaurant à Paris, avait également été sacré “chef de l’année” par l’édition 2017 du guide Champérard et par le guide Pudlo Paris 2016.

“M6 et Studio 89 tiennent à le remercier chaleureusement pour sa passion et son excellence. Nous le retrouverons prochainement sur M6 pour de nouvelles aventures”, a indiqué la chaîne sur Twitter.

L’émission qui a fêtée en février ses dix ans fait appel aux plus grandes toques. De jeunes professionnels tentent d’y remporter plusieurs dizaines de milliers d’euros, et surtout se faire un nom dans l’univers ultra-compétitif de la haute gastronomie, sous la houlette de Philippe Etchebest, Michel Sarran ou Helène Darroze.

Adaptée d’une émission américaine, elle assure des audiences confortables à la chaîne (près de 2,9 millions de téléspectateurs en moyenne l’an dernier), et s’est taillée une jolie réputation dans le milieu exigeant de la haute cuisine.

  1. Stéphane Pauwels renvoyé en correctionnelle dans le dossier du home-jacking

    Stéphane Pauwels renvoyé en correction­nel­le dans le dossier du ho­me-jac­king

    La chambre du conseil de Mons a renvoyé lundi vingt-sept personnes, dont l’ancien animateur de télévision Stéphane Pauwels, devant le tribunal correctionnel du Hainaut, division de Mons, pour être jugé dans un vaste dossier de home-jackings traité par le parquet fédéral. Un procès devrait avoir lieu rapidement, des suspects étant en détention préventive. Le parquet fédéral a confirmé l’information.
  2. Liège, Malmedy et Huy, le Jour le Plus Court en quatre lieux

    Liège, Malmedy et Huy, le Jour le Plus Court en quatre lieux

    Le court métrage belge francophone sera mis à l’honneur entre le mercredi 18 et le dimanche 22 décembre, lors de l’opération du “Jour le Plus Court”. À cette occasion, plusieurs communes de la Fédération Wallonie-Bruxelles projetteront des films de réalisateurs belges. Au total, plus de 135 courts métrages francophones seront diffusés dans près de 30 lieux à Bruxelles et en Wallonie, à la télévision et en VOD. Cette 6ème édition est parrainée par l’acteur Yannick Renier.