Plein écran
© Capture d'écran

Justine Katz, la nouvelle star de l'info

En regardant la RTBF ces derniers jours, impossible d'être passé à côté de Justine Katz. La journaliste apporte ses analyses en direct au fil des éditions spéciales. Depuis le 13 novembre, ce sont des heures et des heures d'antenne. Les téléspectateurs, eux, sont conquis par le professionnalisme de la Bruxelloise.

Depuis dix jours, la RTBF assure un très large suivi des événements à Paris et à Bruxelles. Omniprésente à l'antenne pour apporter son expertise, Justine Katz s'est rapidement imposée comme incontournable sur la chaîne publique lors des différentes éditions spéciales.

Précise, imperturbable et rassurante dans le ton malgré les horreurs relatées, la journaliste de 30 ans a pris du galon. "Journalistiquement, elle a simplement été parfaite", indiquait lundi Bruno Clément, le rédacteur en chef par intérim de l'info à la RTBF, dans Le Soir.

Arrivée en 2008 sur la chaîne publique, Justine Katz, qui s'est spécialisée dans les questions de terrorisme, est aujourd'hui devenue le visage auquel tous les Belges se raccrochent. Son côté moderne et rafraichissant y est pour beaucoup.

En mode robot
"Dans ce genre de situation, je me mets en mode robot", disait-elle dans Le Soir cette semaine. "C'est comme si j'étais dans une bulle car je sais pourquoi on est là. On ne veut pas créer la peur ou être trop alarmiste. J'essaye de rester neutre. Oui, les événements sont dramatiques et nous touchent, mais je garde mes émotions pour quand je rentre à la maison. Quand des sujets particulièrement touchants sur les victimes ou les hommages sont diffusés, je fais attention de ne pas trop les regarder. Il faut savoir se préserver quand on est en direct."

Dans tous les cas, sa présence fait l'unanimité auprès des télespectateurs. Même si depuis les événements du 13 novembre, elle ne dort pas beaucoup et qu'on devine que la fatigue s'accumule.