Plein écran
Capture d'écran © France 2

"L'émission pour tous" de Ruquier passe à la trappe

UpdateFrance 2 a annoncé samedi l'arrêt "d'un commun accord" de "L'émission pour tous" de Laurent Ruquier, après à peine deux mois d'antenne, faute d'audience suffisante.

"L'émission pour tous" devait ranimer la tranche horaire située avant le journal de 20h après le précédent échec de Sophia Aram et son émission "Jusqu'ici tout va bien", dont la dernière avait été diffusée le 20 décembre.

"France 2, Tout sur l'écran Productions et Laurent Ruquier ont décidé d'un commun accord l'arrêt des programmes 'L'émission pour tous' et 'L'émission pour tous, la suite', à compter du lundi 17 mars", est-il écrit dans le communiqué publié samedi. France 2 "tient à remercier Laurent Ruquier, Catherine Barma et l'ensemble des équipes de Tout sur l'écran Productions".

Ruquier déjà dubitatif
La chaîne ne précise pas la raison de l'arrêt de ce programme, mais Laurent Ruquier avait déclaré fin février qu'il mettrait fin à son nouveau talk-show si sa part d'audience continuait à stagner à 6-8%. France 2 visait 10% pour cette tranche horaire cruciale pour ses recettes publicitaires et l'audience de son JT.

L'animateur, qui s'était déjà dit déçu des premiers résultats du programme démarré le 20 janvier, se donnait jusqu'à fin juin pour décider de lui-même de mettre un terme à son talk-show.

ONDR, le retour et ONPP toujours au programme
L'arrêt de l'émission de Ruquier est un nouvel échec pour la chaîne après celui du talk show de Sophia Aram "Jusqu'ici tout va bien", lancée en septembre, et qui avait obtenu des scores d'audience catastrophiques, en dessous des 3%.

France 2 souligne en revanche "le très grand succès" le samedi soir de l'autre émission de Laurent Ruquier, "On n'est pas couché", qui "poursuit brillamment sa 8e saison". À partir de lundi, les spectateurs retrouveront à 17h45 "On n'demande qu'à en rire", coproduite par Laurent Ruquier et Catherine Barma, suivie de deux numéros de "N'oubliez pas les paroles !", un jeu présenté par Nagui.

  1. Salima Belabbas victime de propos racistes: les réactions de RTL et du CSA

    Salima Belabbas victime de propos racistes: le CSA réagit

    Alors qu’une journaliste de RTL, Salima Belabbas, a fait ses premiers pas à la présentation du journal télévisé mardi, son apparition a suscité des commentaires élogieux sur les réseaux sociaux mais aussi de nombreux propos racistes. RTL Belgium s’est dit “interpellé par la virulence des réactions à l’égard d’un membre de son personnel”. Le groupe appelle à mener une réflexion étendue à tout le secteur médiatique afin d’aboutir à un plan d’actions.