Plein écran
© Koh Lanta

L'enquête s'intensifie après les drames de Koh-Lanta

Les vidéos du tournage de l'émission de TF1 Koh-Lanta devaient être déposées mardi après-midi aux policiers chargés de l'enquête afin qu'ils en explorent le déroulé, après le décès d'un candidat le 22 mars et le suicide lundi du médecin de l'émission, le docteur Thierry Costa. Après la mort brutale de Gérald Babin, une enquête préliminaire, ouverte par le parquet de Créteil pour "homicide involontaire", a été confiée à l'Office central de recherche des violences faites aux personnes (PJ).

Plein écran
Thierry Costa avait laissé une lettre d'adieu © afp

Les candidats du jeu et des responsables d'Adventure Line Productions (ALP), productrice pour TF1 de Koh-Lanta devraient être rapidement entendus. L'enquête pourrait ensuite prendre une tournure judiciaire avec la désignation d'un juge d'instruction et d'éventuelles mises en examen.

Dose mortelle
Lundi, Thierry Costa, 38 ans, médecin-urgentiste, et médecin de Koh-Lanta depuis quatre saisons, s'était donné la mort au Cambodge, s'estimant, dans une lettre découverte après son suicide, "sali" par les médias, après le décès de Gérald Babin. Le Dr Costa se serait injecté une dose mortelle d'un anesthésiant utilisé en chirurgie, selon le docteur Sechou Sethychot, directeur adjoint du département de Santé de Sihanoukville, qui a examiné le corps lundi.

Une polémique avait été lancée la semaine dernière par le site de critiques des médias "Arrêt sur Image" qui avait publié un témoignage anonyme stigmatisant le comportement de la production et du médecin de l'équipe plus soucieux, selon le site, du déroulé du tournage que du bien-être de la victime. Cette version a été fortement démentie, notamment par le témoignage d'un autre candidat, Guillaume L, 23 ans, qui se trouvait au coté de Gérald Babin.

"Accusations injustes"
"Il a eu un petit malaise mais il était conscient... il ne s'est pas relevé tout de suite, le médecin est arrivé très rapidement pour lui prodiguer les premier soins", a-t-il dit mardi sur RTL. "Pour moi Thierry (Costa) a fait tout ce qu'il fallait faire, comme quelqu'un de très professionnel. Je n'ai absolument pas souvenir qu'on ait empêché le médecin d'intervenir. Ce sont vraiment des accusations injustes à son égard".

Une autopsie de Gérald Babin a été réalisée vendredi à l'institut médico-légal de Paris, mais ses résultats n'ont pas été rendus publics. Selon une source judiciaire, les premiers examens n'auraient d'ailleurs pas révélé d'anomalie cardiaque ou vasculaire mais d'autres analyses toxicologiques et anatomo-pathologiques pourraient apporter des éléments nouveaux.

Affaire classée au Cambodge
Après le drame, les autorités cambodgiennes ont de leur coté classé l'affaire, estimant qu'il s'agissait d'une mort naturelle. Le tournage de la 16e saison de l'émission phare de télé-réalité de TF1 avait débuté dans l'île de Koh Rong, au large de Sihanoukville, dans le Sud du Cambodge.

Koh Lanta, qui a rassemblé la saison dernière plus de sept millions de téléspectateurs à chaque épisode, est présenté comme une des émissions les plus rentables de la télévision commerciale. Chacune rapporte en publicité bien plus que les quelques centaines de milliers d'euros facturés par épisode par la société de production Adventure Line Productions.

TF1 a annoncé l'annulation de la saison 2013 du jeu, mais un abandon définitif de Koh-Lanta sonnerait surtout le glas de la maison de production. Même si ALP est également producteur de Fort Boyard, plus de la moitié de son activité était réalisée avec Koh Lanta.

  1. Salima Belabbas victime de propos racistes: les réactions de RTL et du CSA

    Salima Belabbas victime de propos racistes: le CSA réagit

    Alors qu’une journaliste de RTL, Salima Belabbas, a fait ses premiers pas à la présentation du journal télévisé mardi, son apparition a suscité des commentaires élogieux sur les réseaux sociaux mais aussi de nombreux propos racistes. RTL Belgium s’est dit “interpellé par la virulence des réactions à l’égard d’un membre de son personnel”. Le groupe appelle à mener une réflexion étendue à tout le secteur médiatique afin d’aboutir à un plan d’actions.