Plein écran
L'aventurier se trouve en grande difficulté dans les glaces de l’Arctique. © Instagram @mikehornexplorer

La fille de l’explorateur Mike Horn donne de ses nouvelles

Interrogée par “C à Vous”, Annika, la fille aînée de l’explorateur Mike Horn, a donné des nouvelles de son père. Selon elle, ce dernier a pu se soigner et est "motivé” à terminer sa traversée de l’Arctique entamée avec son ami Børge Ousland.

Nous vous en parlions lundi sur 7sur7: les célèbres explorateurs Mike Horn et Borge Ousland rencontrent de grandes difficultés dans les glaces de l'Arctique. Les deux hommes, qui tentent de traverser à ski l’Océan arctique gelé, doivent affronter une couche de glace inhabituellement fine en raison du changement climatique, ce qui rallonge leur entreprise et réduit leurs rations.

Interrogée par un journaliste de l’émission “C à vous", la fille aînée de Mike Horn, Annika, a donné quelques nouvelles rassurantes de son père et de son ami. “On l’a eu ce matin. Il avait l’air plutôt fatigué je dirais. Aujourd’hui ils ont pu sortir de la tente, car hier il y avait une tempête, ils n’ont pas pu sortir. Mais ils ont pu sortir et faire des progrès, environ une trentaine de kilomètres, ce qui est un record jusqu’à maintenant”, a expliqué la jeune femme.

Selon elle, les deux hommes sont bien déterminés à venir à bout de leur aventure. “Ils ont eu le temps de se reposer, de soigner leurs blessures, enfin leurs gelures, leur nez notamment, les doigts et les pieds. Aux dernières nouvelles, je le sens motivé”. 

Il y a quelques jours, Annika avait confié au Parisien que la traversée, qui devait normalement s’achever mi-novembre, était devenue un véritable cauchemar. “Son moral est au plus bas. Je ne l’ai jamais vu comme ça, dans un état de fatigue physique extrême”, avait-elle déclaré.

“Ils sont déterminés à y arriver tout seuls”

Les deux hommes n’ont pas demandé à être évacués et sont “dans une condition étonnamment bonne” en accomplissant un tel exploit, a dit à l’AFP un porte-parole du Centre de coordination des sauvetages en Norvège du Nord, Bard Mortensen. Des sauveteurs “étudient à ce stade des plans par précaution” au cas où une évacuation deviendrait nécessaire, par hélicoptère ou par bateau, a poursuivi M. Mortensen, mais “aucune évacuation n’est en cours (...), ils sont déterminés actuellement à y arriver tout seuls”.

“Aujourd’hui, malgré nos plaies, nous nous sentons fatigués, mais inarrêtables... On sait que la fin de notre voyage est proche donc on rassemble nos dernières forces et on se bat pour y arriver”, a récemment écrit Mike Horn sur son compte Instagram.

Plein écran
Mike Horn © AFP