Plein écran
Baptiste Erkes © RTBF

La présidence du CA de la RTBF revient à l'Ecolo Baptiste Erkes

L'Ecolo Baptiste Erkes a été élu vendredi président du conseil d'administration de la RTBF, a annoncé le MR, tout en dénonçant l'élection de Vincent Engel (PTB) à la troisième vice-présidence, aux dépens de la candidature de Joëlle Milquet qu'avaient avancée les réformateurs.

Les première et deuxième vice-présidences reviennent à Thomas Dermine (PS) et à Richard Miller (MR).
Concernant l'écrivain et professeur de lettres (UCL) Vincent Engel, candidat du PTB, "sans préjuger de la qualité même de la personne, il nous apparaît déraisonnable d'élire à cette vice-présidence un membre d'un parti qui se revendique d'une doctrine qui n'a jamais brillé, loin s'en faut, quant à la défense de la liberté d'expression et la diversité d'opinions", commente Richard Miller dans un communiqué.

Le libéral, qui avait déjà occupé déjà un poste d'administrateur dans les années 80, estime par ailleurs que le service public qu'il redécouvre aujourd'hui est totalement différent de celui qu'il a précédemment connu.
"Jean-Paul Philippot et son équipe l'ont vraiment transformé en entreprise de pointe", déclare-t-il. Il s'agira maintenant de conforter ce service public et ses différents supports radio, télévision, numériques..., et de soutenir ses plus de 2.000 travailleurs, ajoute M. Miller.

Selon lui, le nouveau président Baptiste Erkes est tout-à-fait à même d'assurer ces tâches.

Satisfait d'occuper une vice-présidence, Richard Miller souligne encore que l'élection d'un représentant Ecolo à la présidence -soutenue par le PS- résulte d'une large négociation politique qui concerne encore d'autres désignations à des postes dans diverses organisations institutionnelles.

“Le MR n’a et n’aura pas la moindre complaisance à l’égard des populismes de gauche ou de droite”

En écho aux déclarations de M. Miller déplorant la désignation d'un représentant du PTB à l'une des vice-présidences, le président du MR Georges-Louis Bouchez a lui affirmé ne pouvoir comprendre que l'on puisse donner les clés d'un média public à un parti se revendiquant du communisme. "Cette idéologie a montré son caractère liberticide. En tant que libéral, je serai toujours du côté de la liberté des médias et d'expression, et le MR n'a et n'aura pas la moindre complaisance à l'égard des populismes de gauche ou de droite", a-t-il lancé dans un communiqué.

Quant au parti Ecolo, il souligne que M. Erkes, âgé de 41 ans, n'est pas non plus un nouveau venu au sein du Conseil d'administration de la RTBF, puisqu'il y a assuré la fonction d'observateur au cours de la législature précédente. Expert en médias et en transition numérique, il a notamment été attaché de presse mais aussi responsable de la communication numérique d'Ecolo. Il a enseigné la communication web et l'innovation digitale en école supérieure.

Aujourd'hui, il travaille entre autres pour le "think tank" en écologie politique Etopia, souligne encore le parti dans un communiqué.

Pour sa part, le nouveau président, qui succède à Jean-François Raskin (cdH), se dit convaincu que la qualité des profils et la diversité des compétences au sein de ce nouveau CA sont de réels atouts pour œuvrer ensemble dans l'intérêt de la RTBF dans l'exécution de ses missions de service public.

Il se dit très enthousiaste à l'idée de relever ce nouveau défi, "et d'ainsi oeuvrer activement, avec les membres du CA, au bon fonctionnement d'un outil aussi précieux et utile qu'est la RTBF". Selon lui, "la culture, l'éducation aux médias, l'information de qualité, un service public moderne et capable de relever les défis liés à la nécessaire transformation digitale sont au cœur des missions de la RTBF, et il revient au Conseil d'administration d'en assurer une gestion efficace et transparente, au bénéfice des citoyennes et citoyens”.

À la RTBF, on indique que les vice-présidents Thomas Dermine (PS), Richard Miller (MR) et Vincent Engel (PTB), ainsi que l'observatrice Joëlle Milquet (cdH), constitueront avec le président et l'administrateur général Jean-Paul Philippot le Comité permanent, qui est notamment chargé d'instruire les dossiers à présenter au CA et d'assurer les missions déléguées par ce dernier.

Les 13 membres du Conseil d'administration ont été élus par le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles le 6 novembre dernier. Il s'agit, pour le PS, d'Estelle Ceulemans, Thomas Dermine, Carine Doutrelepont et Gaëtan Servais, pour le MR, de Richard Miller, Jean-Philippe Rousseau, Daniel Soudant et Johanne Moyart, de Baptiste Erkes et Murielle Frenay pour Ecolo, de Michaël Verbauwhede et Vincent Engel pour le PTB et de Joëlle Milquet pour le cdH. Au cours de sa première réunion de ce vendredi, le Conseil d'administration s'est vu présenter le budget 2020 de la RTBF, après avoir procédé à sa propre installation formelle.