Plein écran
© Capture d'écran Youtube

La Star Academy fête ses 15 ans: quel bilan?

C'était le 20 octobre 2001, les portes de la Star Academy s'ouvraient pour Jennifer, Mario ou encore Patrice et Olivia.

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© getty
Plein écran
© belga
Plein écran
© photo_news

"La musique/Oui, la musique/Je le sais sera la clé/De l'amour, de l'amitié", si ces paroles évoquent quelque chose en vous, nul doute vous faites partie de la génération Star Ac'.

Une téléréalité "utile"
Ce 20 octobre, cela fera 15 ans que le public découvrait pour la toute première fois le château de Dammarie-les-Lys, les cours de danse de Kamel Ouali ou encore la prof de chant, Armande Altaï. Le programme connaitra au final 9 saisons. Après une pause de plusieurs années, le retour sur NRJ 12 ne sera pas un succès.

Mélangeant téléréalité et télé-crochet musical, le programme a marqué une révolution dans le domaine de la télévision. Contrairement à d'autres téléréalités, la Star Academy offrait un but artistique. Les talents étaient là pour apprendre, évoluer, trouver leur vocation, construire leur carrière. Rapidement, les castings retiennent de vrais profils artistiques, des compositeurs.

Mais le caractère "voyeuriste", les audiences qui s'essoufflent, et les gagnants peu emblématiques des dernières saisons finiront par avoir la peau de l'émission.

Qui s'en est sorti?
La Star Ac' se voulait comme "un accélérateur de talent". Quand on voit les carrières de certains élèves, on se dit que ce n'était pas tout à fait raté. Celle qui s'en sort le mieux, c'est sans conteste Jennifer. Une quinzaine d'années après sa victoire, elle a forgé son succès. C'est désormais elle qui donne des conseils aux apprentis chanteurs dans The Voice tout se maintenant au sommet des charts à chaque sortie d'album.

Elodie Frégé également est devenue membre d'un jury, mais pour La Nouvelle Star sur D8. Nolwenn Leroy fait partie des noms que l'on retiendra. La gagnante de la saison 2 a marqué les esprits, et a conquis les oreilles musicales d'Alain Souchon et Laurent Voulzy.

Certains ont également prouvé qu'il ne fallait pas forcément gagner la Star Ac' pour percer. C'est le cas d'Olivia Ruiz et de sa carrière brillante mais aussi (dans une moindre mesure) de Jean-Pascal, devenu comédien.

Après la victoire émouvante de Grégory Lemarchal dans la saison 4, l'émission commence son déclin. Quasiment impossible de se souvenir de Magalie Vaé, Cyril Cinélu, Mickels Réa ou Laurène Bourvon (les gagnants des saisons 5,6, 8 et 9). Seul Quentin Mosimann, vainqueur de la saison 7 réussira à tirer son épingle du jeu en s'illustrant comme dj (et comme coach dans The Voice Belgique).

Et si au final, le vrai gagnant de la Star Ac', ce n'était pas son animateur? Depuis 2001, TF1 n'a plus lâché Nikos Aliagas devenu l'animateur phare de la chaîne privée. Une émission "accélérateur de talents", comme on vous le disait.