Plein écran
© belga

Le 30e Télévie bat le record de dons

VideoLa 30e édition de l'opération de solidarité organisée par RTL Belgium a permis de récolter un montant de 12,114 millions d'euros à l'arrêt du compteur, dimanche à 01h00.

Plein écran
© belga
Plein écran
© belga
Plein écran
© belga
Plein écran
© belga

Le Télévie célébrait sa 30e édition cette année et a permis de récolter 12.114.560 euros de fonds destinés à la recherche contre la leucémie et le cancer chez l'enfant et chez l'adulte.

Le parrain de l'opération 2018 était le chanteur français Patrick Bruel qui a accompagné les animateurs et les bénévoles pour soutenir les différentes initiatives du Télévie.

Le compteur a été lancé vendredi soir à 19h00 pour être arrêté vers 01h00 du matin dimanche sur un nouveau record de dons. L'intégralité de la somme amassée sera reversée au profit du FNRS pour contribuer à la recherche contre le cancer.

L'an dernier, l'opération Télévie avait permis de récolter plus de 11 millions d'euros grâce auxquels plus de 200 chercheurs et une centaine de projets ont été financés.

De nombreux évènements ont été organisés au cours de la campagne de récolte de fonds ces dernières semaines, dont une vente aux enchères d'objets inédits et de disques d'or, un "Grand défi" Télévie (anciennement "Rallye Télévie") à Charleroi, ainsi que 34 représentations de la pièce de théâtre du Télévie mettant en scène des personnalités de RTL.

La vente des disques d'or a permis à elle seule de récolter 315.500 euros, indique RTL dans un communiqué. Le disque d'or "On a tous quelque chose de Johnny" a été acquis pour la somme de 100.000 euros grâce à l'association de deux donateurs.

Philippe Delusinne, administrateur délégué d'RTL Belgium, a remercié l'ensemble des donateurs, bénévoles et chercheurs pour leurs efforts continus.

  1. “13 reasons why” parle de l’avortement avec une honnêteté rarement vue à la télé

    “13 reasons why” parle de l’avortement avec une honnêteté rarement vue à la télé

    La troisième et avant-dernière saison de “13 reasons why” est à présent sur Netflix. On avait reproché à la série de faire l’apologie du suicide. La scène perturbante montrant les dernières secondes d’Hannah Baker a été supprimée. Outre le suicide, la série parle de harcèlement scolaire, d’agressions sexuelles, de fusillades de masse et on en passe. Dans le second épisode de la troisième saison, “13 reasons why” aborde le thème délicat de l’avortement avec une honnêteté rarement vue à la télévision. Attention, spoiler.