La juge d'instruction Anne Gruwez dans le documentaire "Ni juge ni soumise"
Plein écran
La juge d'instruction Anne Gruwez dans le documentaire "Ni juge ni soumise" © Capture d'écran YouTube

Le documentaire “Ni juge, ni soumise” diffusé pour la première fois à la télévision

Le documentaire de Jean Libon et d’Yves Hinant sera diffusé ce mercredi soir sur la Une.

  1. Luc Hennart: "Anne Gruwez a été complètement instrumentalisée"
    Video

    Luc Hennart: "Anne Gruwez a été complète­ment instrumen­ta­lisée"

    Sur les ondes de La Première ce mardi matin, Luc Hennart est revenu sur l'ordre qu'il a donné à Anne Gruwez de ne plus s'exprimer sur le documentaire "Ni juge, ni soumise." La juge d'instruction ne pourra pas non plus se rendre à la cérémonie des Magritte du cinéma, alors que le film est nommé dans la catégorie "Meilleur documentaire." "A un moment, elle a perdu la maîtrise", déclare le président du tribunal de première instance de Bruxelles à propos de sa collègue.
  2. Le retour de “Strip-Tease”
    Play

    Le retour de “Strip-Tea­se”

    L’émission “Strip-Tease” va faire son grand retour en France. Née en Belgique en 1985, l’émission était devenue belgo-française en 1992. Elle avait pris fin en 2012 après l’épisode “Recherche bergère désespérément”, qui racontait l’histoire de Damien, agriculteur dont les grands-parents voulaient briser la solitude. “Strip-Tease” reviendra sur RMC Story le 27 juillet. Notons que les créateurs de la série, Jean Libon et Marco Lamensch, à qui l’on doit le génial documentaire “Ni juge ni soumise”, ne travaillent pas sur cette nouvelle mouture.
  3. Un Magritte pour "Ni juge ni soumise", "Nos batailles" meilleur film
    Update

    Un Magritte pour "Ni juge ni soumise", "Nos batailles" meilleur film

    Les Magritte du cinéma ont été remis ce samedi soir au cour d'une cérémonie au ton irrévérencieux grâce au maître de cérémonie, le drôle et grinçant Alex Vizorek qui n'a manqué d'égratigner personne. Côté récompenses, on notera le triomphe de "Nos batailles" (cinq prix), "Girl" (cinq prix) et "Ni juge ni soumise" (meilleur documentaire), mais aussi le très beau palmarès de "Laissez bronzer les cadavres".