Plein écran
© RTL-TVI

Les binômes en guerre: notre récap’ du cinquième épisode de Pékin Express

Ce samedi, RTL-TVI diffusait le cinquième épisode de Pékin Express dans lequel les candidats ont poursuivi leur découverte du Costa Rica. Après avoir été sauvés de l’élimination la semaine dernière, Mounir et Lydia ont repris le départ de la course avec un handicap de taille. Le fameux panneau voiture interdite a également fait son retour, au grand désespoir des binômes, qui se sont tous battus pour décrocher un merveilleux bonus: la visite d’un parc naturel uniquement accessible en avion. 7sur7 revient sur les moments forts de cet épisode.

Cette cinquième étape débute sur la côte pacifique, sur la plage sauvage de Cocal. Cette fois, les candidats vont quitter les zones touristiques du Costa Rica pour s’enfoncer dans la jungle, où les villages se font plus petits et les voitures bien plus rares. Malheureusement pour Mounir et Lydia, qui ont échappé de peu à l’élimination la semaine dernière, ils vont débuter la course avec un sacré désavantage. Durant toute l’épreuve, le couple va en effet devoir porter une dizaine d’ananas à bout de bras. 

Bonus exceptionnel

Les binômes ont deux jours pour parcourir 560 km et se rendre à Cartago, l’ancienne capitale du pays, située au pied du volcan Irazú. Mais avant cela, Stéphane Rotenberg les attend à Puerto Jiménez, où ils passeront la nuit. Le premier binôme qui y parviendra sera qualifié pour la prochaine étape et aura la chance de visiter le parc naturel du Corcovado, accessible uniquement en avion. Les trois autres équipes qui arriveront ensuite seront qualifiées pour l’épreuve d'immunité. 

L’étape commence sur les chapeaux de roue, puisque les binômes doivent se battre pour monter dans un petit ferry qui les emmènera de l’autre côté de la rive, où les attend le téléphone express. Les frères bûcherons, qui peinent à se faire comprendre en espagnol depuis le début de l’aventure, sont plus motivés que jamais et parviennent à s’en emparer les premiers. De leur côté, les deux sœurs Laëtitia et Aurélie ne décolèrent pas: les Miss Kleofina et Julia ont sauté dans le ferry qu’elles tentaient d’appeler. Un affront dont elles comptent bien se venger plus tard. 

“Ah, les crocodiles!”

Après trois heures de route en voiture, les candidats croisent le panneau “voiture interdite”. Ils doivent ainsi poursuivre la course en kayak sur le Golfo Dulce. Au total, ils vont parcourir 10 kilomètres à la rame. Rapidement, les choses se compliquent pour Thomas et Mathieu. Les deux frères doivent en effet rejoindre la berge pour vider leur kayak qui s’est rempli d’eau. Une manœuvre qui leur fait perdre un temps considérable. 

En queue de peloton, Mounir, Lydia et leurs onze ananas croisent la route de ce qu’ils pensent être un crocodile... Après une petite frayeur, ils se rendent finalement compte qu’il ne s’agit que d'une loutre. Pourtant, le Golfo Dulce abrite bien des crocodiles de mer, mais également des baleines à bosse et de nombreux dauphins.

Plein écran
Mounir et Lydia ont cru apercevoir un crocodile. Heureusement, il ne s'agissait que d'une loutre... © RTL-TVI

Ce sont finalement Steve et Martine qui arrivent premiers et qui vont découvrir le parc naturel du Corcovado. Derrière eux, on retrouve les copines miss, les deux sœurs et les inconnus.

Chercheurs d’or

Le lendemain, il est temps pour ces trois équipes de participer à l’épreuve d'immunité. Leur mission: trouver de l’or dans une rivière. Dans chaque binôme, un candidat est chargé de faire un parcours d’obstacles pour ramener des sacs de terre à son coéquipier. L’autre doit ensuite tamiser la terre pour y dénicher des pépites d'or. Le binôme qui aura récolté le plus d'or sera qualifié pour la prochaine étape. Malgré leur précipitation, ce sont finalement Briac et Fabrice qui remportent l’épreuve. Le duo est définitivement inarrêtable. 

La course reprend pour tous les candidats, qui doivent se rendre devant la basilique Notre Dame de Los Angeles, à Cartago. Malgré leur handicap, Mounir et Lydia font une remontée prodigieuse, et sont en deuxième position. Ils dépassent ainsi les deux sœurs qui se disputent après avoir cherché un véhicule pendant plus de 45 minutes, mais également les frères bûcherons, à bout de nerfs.

Finalement, ce sont les copines Miss qui arrivent premières et décrochent l’amulette, suivies de peu par Mounir, Lydia et leurs onze ananas. Malheureusement pour le couple qui est parvenu à faire une prouesse malgré son handicap, il est choisi par Laëtitia et Aurélie pour le duel final. 

Laëtitia et Mounir (et ses cinq ananas, puisque Lydia ne participe pas à l’épreuve) ont quinze kilomètres à parcourir. Une fois arrivés à Ruinas de Ujarras, ils doivent déchiffrer un rébus qui leur donnera une action à réaliser, avant de faire le chemin inverse. Mounir trouve la solution en premier: il suffit d’embrasser le garde avant de repartir. Malheureusement pour lui, Laëtitia le rattrape grâce à son chauffeur, qui emprunte une route plus rapide. 

Arrivé dernier, Mounir ouvre l’enveloppe qui lui apprend la mauvaise nouvelle: cette fois, l’épreuve est bien éliminatoire. Lui et son épouse quittent ainsi l’aventure en offrant leur amulette (gagnée lors de la première épreuve) à Fabrice et Briac. 

Retrouvez Pékin Express tous les samedis à 20h30 sur RTL-TVI et en streaming sur RTL Play.