Plein écran
Christine Angot © Capture d'écran Twitter

Les esclaves “en pleine forme”: les propos de Christine Angot suscitent l'indignation

Christine Angot a emprunté un chemin sinueux en osant un étrange parallèle entre la Shoah et l’esclavage.

Derniers remous pour “On n’est pas couché” avant la fin de la saison. Laurent Ruquier recevait samedi soir Franz-Olvier Giesbert, à l’occasion de la parution de son nouveau livre “Le Schmock”, et Ginette Kolinka, rescapée d’Auschwitz. Lors du débat, les propos de Christine Angot ont particulièrement choqué. La chroniqueuse a effectivement tenté de mettre en lumière “une différence fondamentale“ entre la Shoah et l’esclavage des Noirs.

“Le but avec les juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu’on veut confondre avec par exemple l’esclavage et l’esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c’était exactement le contraire“, a estimé l’autrice.

“Ignorance? Maladresse? Stupidité?”

Avant de poursuivre son argumentaire. “C’est-à-dire l’idée c’était qu’ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu’ils soient commercialisables. Donc non, ce n’est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes”, a-t-elle expliqué.

Une déclaration qui a beaucoup fait réagir, beaucoup d’internautes reprochant à Christine Angot de banaliser l’esclavage. Ancien chroniqueur de l’émission de France 2, Aymeric Caron a également critiqué l’intervention de l’autrice. “Il semble que Christine Angot a cette fois minimisé la souffrance et la mort liées à la traite des Noirs puisque selon elle, les esclaves étaient maintenus en bonne santé (sous-entendu : ils étaient donc bien traités). Ignorance? Maladresse? Stupidité? Une honte en tout cas”, a-t-il tweeté.