Laurent Ruquier n'a pas souhaité réagir.
Plein écran
Laurent Ruquier n'a pas souhaité réagir. © photo_news

“Les Grosses Têtes” accusées de sexisme, racisme, grossophobie et LGBTIphobie

Sexisme, "LGBTIphobie", "grossophobie" et "séquences racistes" rythment "Les Grosses têtes", émission quotidienne emblématique de RTL, affirme l'association des journalistes lesbiennes gay bi trans et intersexe (AJL) dans une étude publiée mardi décomptant précisément ces propos sur un mois.

  1. Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillance policière
    Independer

    Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillan­ce policière

    En été, nombreux sont les cambrioleurs qui profitent de l’absence des vacanciers. Vous partez bientôt en vacances et vous voulez éviter les visiteurs indésirables ? Demandez à la police locale de surveiller régulièrement votre habitation depuis l’extérieur, de jour comme de nuit, ce service est totalement gratuit. Vous pouvez également souscrire une assurance vol supplémentaire. Independer.be vous explique comment protéger votre habitation et son contenu.
  2. “Elle est beaucoup trop grosse pour être mannequin”: des extraits choquants de l’émission “America’s Next Top Model” refont surface

    “Elle est beaucoup trop grosse pour être mannequin”: des extraits choquants de l’émission “America’s Next Top Model” refont surface

    De nombreux programmes des années 90 et début 2000 ont mal vieilli. “America’s Next Top Model” en fait partie. Plusieurs extraits récemment partagés sur les réseaux sociaux illustrent à quel point l’émission, qui a débuté en 2003, était sévère avec les candidates. Plusieurs déclarations chocs de Tyra Banks et Janice Dickinson, qui officiaient en tant que juges dans le programme, ont notamment provoqué l’ire des internautes.
  3. “J’ai vu le visage des gens”: Delphine Wespiser balance sur les chroniqueurs de TPMP

    “J’ai vu le visage des gens”: Delphine Wespiser balance sur les chroni­queurs de TPMP

    Au micro du podcast “Femmes de télé” de Télé-Loisirs, Delphine Wespiser est revenue sur sa saison ponctuée de polémiques dans “Touche pas à mon poste”. Durant la campagne présidentielle française, la chroniqueuse avait été écartée de l’antenne après avoir ouvertement affiché son soutien à Marine Le Pen. “Ça a été dur”, a-t-elle reconnu, avant de commenter l’attitude de ses collègues.