Les larmes de Daphné Bürki: "Les plaies ont du mal à se refermer"

VideoUn moment d'émotion sur France 2.

Daphné Bürki présentait mardi soir sur France 2 "Johnny Hallyday, vos plus beaux souvenirs" et si certains téléspectateurs ont critiqué le choix de la première place (les obsèques de la star), ils ont pu revoir une prestation émouvante du chanteur, qui nous a quittés en décembre. Le 10 janvier 2016 sur la Place de la République, Johnny avait chanté le titre "Un dimanche de janvier" en hommage aux victimes des attentats de Paris.

Au milieu du public après la séquence, l'animatrice n'a pas pu retenir ses larmes. "Les images qu'on vient de voir, ce ne sont pas seulement des fans mais une nation unie qui se recueille avec Johnny Hallyday", a-t-elle confié. "J'ai encore des émotions parce qu'on a perdu des amis aussi ce jour-là. Alors ça me fait toujours cet effet-là... C'est un magnifique moment de communion avec un pays entier. Et vous voyez, les plaies ont du mal à se refermer."

Quelques jours après les attentats en 2015, Daphné s'était déjà exprimée sur Canal+. "Je devais aller hier soir au Bataclan écouter du rock, les Deftones. Ce soir, j'allais à Bercy secouer ma tête sur les Foo Fighters. Je fais partie de cette génération qu'ils ont voulu anéantir vendredi. Ils ont pris mes amis, nos amis, ce n'est que partie remise. N'ayons pas peur, gardons la tête haute et soyons solidaires", avait-elle déclaré, en montrant ses tatouages. "Sur mon bras il est tatoué Paris, Paris ma ville dont je suis fière, celle où on danse, celle où on s'instruit, celle où on s'embrasse, celle qui est libre."