La princesse Delphine et son partenaire Sander Bos
Plein écran
La princesse Delphine et son partenaire Sander Bos © Play 4

Les premiers pas de la princesse Delphine dans Dancing With The Stars

La princesse Delphine a dit oui. Déjà invitée par le passé à fouler le parquet de “Dancing With the Stars”, la version flamande du célèbre concours de danse, la fille du roi Albert II a cette fois accepté la proposition. Un défi personnel qui permettra à un enfant malade de réaliser son rêve. La chaîne  Play 4 qui diffuse le programme a révélé quelques images des répétitions. L’occasion de découvrir ses premiers pas avec son partenaire, Sander Bos.

  1. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.
  2. La princesse Delphine en piste dans Dancing With The Stars: “Je vais tout donner”

    La princesse Delphine en piste dans Dancing With The Stars: “Je vais tout donner”

    La princesse Delphine, 53 ans, va participer à l’émission “Dancing With The Stars”, sur la chaîne flamande Play4. La fille du roi Albert II avait déjà décliné par le passé, mais à cette fois accepté, à condition de pouvoir soutenir la fondation Make-A-Wish. Le défi ne sera pas simple pour la princesse: vaccinée mais durement touchée par le Covid récemment, Delphine a déjà manqué plus de 36 heures d’entraînement. “Mais je n’abandonne pas”, insiste-t-elle. La gymnaste Nina Derwael, médaillée olympique, comptera en outre parmi ses concurrents.
  3. “Au nom de toutes les autres”: le téléfilm dramatique qui raconte l’histoire de Julie et Laura, détruites sous les coups de leur compagnon

    “Au nom de toutes les autres”: le téléfilm dramatique qui raconte l’histoire de Julie et Laura, détruites sous les coups de leur compagnon

    Ce mercredi 24 novembre, veille de la Journée contre les violences faites aux femmes, RTL-TVi diffuse le téléfilm bouleversant “Au nom de toutes les autres”. Le long-métrage retrace en parallèle l’histoire de Julie, tuée par son compagnon, et celle de Laura, qui a échappé à une tentative d’assassinat du père de sa fille. Deux histoires différentes, mais la même morale. La violence conjugale débute bien plus tôt qu’on ne le croit. Et la violence conjugale tue encore trop de femmes chaque année.
  4. Si la princesse Elisabeth décidait d’épouser une femme, ses enfants auraient-ils accès au trône?

    Si la princesse Elisabeth décidait d’épouser une femme, ses enfants auraient-ils accès au trône?

    Si la princesse héritière Elisabeth décidait se marier avec une femme, elle pourrait toujours devenir reine. Le Premier ministre De Croo l’a confirmé cette semaine: “Un prince ou une princesse héritier(e) a les mêmes droits que tous les Belges à cet égard.” Ce faisant, il suit le Premier ministre néerlandais, M. Rutte, qui a donné son accord pour un mariage homosexuel impliquant l'héritière du trône. Mais pour les enfants, qu’en serait-il? “Supposons qu’Elisabeth donne un jour naissance à un bébé grâce à un donneur: nous aurions alors un problème d’interprétation de la Constitution.”