Plein écran

Matthias, gagnant de Secret Story, furieux de l'accueil que lui a réservé la prod

Matthias, gagnant de la saison 2 de Secret Story, était présent sur le premier prime de la troisième édition. Et il regrette fameusement de s'être déplacé, comme il l'explique sur le blog de TV Mag, sur lequel il décortique l'émission.

"Avant même que le prime commence, nous (les ex-candidatsde SS2)
sentons déjà un net changement par rapport à l'année passée. Alors que l'année passée, on avait tous eu le droit à notre loge privée avec maquilleuse, coiffeuse et valet au petits soins, cette année, nous sommes parqués comme de vulgaires bestiaux à 10 dans une loge unique grande comme mon placard, une maquilleur/coiffeur pour tout le monde (...)"

Des secrets à 2 balles 50
Matthias continue à balancer. S'il trouve que certains secrets sont
extrêmement bien trouvés par la prod', il estime que d'autres sont "vraiment à 2 balles 50 : l'histoire des pires ennemies ou encore mieux quelqu'un qui a le numéro de portable de Dalida... Je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir un fou rire avec Laurent à la mention par Benji de ce secret!" On espère que depuis, Matthias a compris que le mot "communiquer" n'était pas seulement synonyme de coup de téléphone.

Assis par terre avec un plateau repas froid
Le beau gosse ne s'est pas remis du premier break de la soirée. "Les
loges n'étaient pas ouvertes, nous avons le droit de nous asseoir par terre dans les couloirs et comme pitance (il est minuit, nous sommes sur le plateau depuis 18h30) on daigne bien nous octroyer des plateaux de repas-tv redevenus froid depuis belle lurette."

"Il ne fait pas bon être ancien candidat chez Endemol
Il ajoute, amer: "Il n'y a pas à dire, il ne fait pas bon être ancien
candidat chez Endemol. Le traitement infligé était tellement terrible
que Maeva, Alexandra, Isabelle, Pierrot ont préféré déjà partir. Alice et Quentin n'ont pas pu venir car "la crise mondiale" oblige, Endemol n'avait pas le budget requis pour leur payer le défrayement. Moi, Cyril, Hayder, Caroline, Marylin et Laurent avons eu le courage de rester car la prod nous avais promis que nous parlerions de notre actu..."

Mais l'émission s'est terminée sans qu'aucun d'entre eux ne puisse
évoquer ses projets, sauf Laurent, qui a pu chanter son single
pendant le générique de fin.

Cap sur Bruxelles parce que l'hôtel est fermé
Matthias a, enfin, trouvé Benjamin Castaldi "fatigué" et a mis le cap sur Bruxelles à 4 h 30 du matin, alors qu'un hôtel lui avait été réservé à Paris. "Et pour clore cette soirée quand je suis arrivé à 4h du matin devant l'hôtel parisien que la prod m'avait réservé,les portes de ce fameux hôtel étaient fermées. Quand je pense que l'année passée j'avais la suite présidentielle au Concorde-Lafayette, les temps changent.., ça doit etre la crise."

Dé.L.

  1. “13 reasons why” parle de l’avortement avec une honnêteté rarement vue à la télé

    “13 reasons why” parle de l’avortement avec une honnêteté rarement vue à la télé

    La troisième et avant-dernière saison de “13 reasons why” est à présent sur Netflix. On avait reproché à la série de faire l’apologie du suicide. La scène perturbante montrant les dernières secondes d’Hannah Baker a été supprimée. Outre le suicide, la série parle de harcèlement scolaire, d’agressions sexuelles, de fusillades de masse et on en passe. Dans le second épisode de la troisième saison, “13 reasons why” aborde le thème délicat de l’avortement avec une honnêteté rarement vue à la télévision. Attention, spoiler.