Plein écran
-"Mon père n'a pas tué personnellement le colonel Carrillo", assure le fils de Pablo Escobar. © (capture d'écran)

Narcos 2: le fils de Pablo Escobar a trouvé 28 erreurs

VideoSur son compte Facebook, Sebastian Marroquin (qui s'appelait jadis Juan Pablo Escobar) a énuméré les 28 "chimères" de la série populaire Narcos 2. Attention spoiler...

Plein écran
"La CIA n'a pas proposé aux frères Castaño de fonder "Los Pepes". © (capture d'écran)
Plein écran
"La Quica" (Dandenis Muñoz Mosquera) a été emprisonné à New York le 24 septembre 1991. Lors de la fuite de "La Catedral" (juillet 1992), il était déjà derrière les barreaux pour faux et usage de faux". © (capture d'écran)
Plein écran
"Ma mère n'a jamais utilisé, ni acheté une arme. C'est un mensonge". © (capture d'écran)

Sebastian Marroquin est furieux. Si la seconde saison de Narcos tient toutes ses promesses, le fils de Pablo Escobar dénonce une réalite complètement différente que celle présentée dans la série consacrée au narcotrafiquant le plus réputé de l'histoire.

Ça manque de précisions
De sa fuite de "La Catedral" jusqu'à sa mort dans le quartier "Los Olivos" (Medellin), les derniers jours vécus par "El Patron" manquent de précisions, selon le fils de Pablo Escobar. En tout, il y a 28 erreurs, entre les erreurs de date, de personnages et de concepts. "Narcos 2 et ses 28 chimères", a titré Sebastian Marroquin sur Facebook.

Attention spoiler
- "Carlos Henao était mon oncle maternel. Il n'était pas un narcotrafiquant, comme il est présenté dans la série"
-"Mon père était supporter du Deportivo Independiente Medellin, pas de l'Atletico Nacional"
- "La Quica" (Dandenis Muñoz Mosquera) a été emprisonné à New York le 24 septembre 1991. Lors de la fuite de "La Catedral" (juillet 1992), il était déjà derrière les barreaux pour faux et usage de faux"
-"Pendant la fuite de La "Catedral", seulement un gardien de prison est mort. Il n'y a pas eu un combat sanglant, comme c'est décrit dans la série"
-"Limon" (Alvaro de Jesús Agudelo) travaillait pour Roberto, alias "Osito", le frère aîné de mon père. Il a bossé pour lui pendant 20 ans. Il n'a pas débarqué comme ça"
-"Il n'est pas correct de dire que les cartels de Medellin et Cali ont négocié pour contrôler respectivement Miami et New York"
-"La CIA n'a pas proposé aux frères Castaño de fonder "Los Pepes"
-"Ma mère n'a jamais utilisé, ni acheté une arme. C'est un mensonge"
-"Mon père n'a pas tué personnellement le colonel Carrillo"
-"Durant ses derniers jours, mon père était seul. Il n'était pas entouré de bandits"
-"Au lendemain de la fuite de "La Catedral", on ne vivait pas dans de grandes maisons, mais plutôt dans des taudis"
-"L'histoire du "Leon" à Miami est un mensonge. Il n'a pas vécu aux États-Unis"
-"Mon père n'a jamais menacé la ville de Cali"
...