Plein écran
Winona Ryder dans "Stranger Things". © Netflix

Netflix va bannir les cigarettes de ses productions originales

Pointé du doigt dans une récente étude pour son utilisation abusive de cigarettes dans ses séries originales, Netflix s’est engagé à les bannir de ses nouveaux projets.

La cigarette a une place de choix dans les programmes signés Netflix. D’après un rapport de l’ONG antitabac Truth Initiative, les représentations de tabac dans les séries ont quadruplé par rapport à l’année dernière. Au total, 866 représentations de cigarettes ou de tabac sont apparues dans les séries produites par la plateforme. 

L’organisation a ainsi noté une augmentation de 44 % de la présence de tabac dans la deuxième saison de “Stranger Things”, passant ainsi de 182 cigarettes dans la saison 1 à 262 dans la saison 2.

D’autres séries très populaires auprès des téléspectateurs âgés de 15 à 24 ans ont également vu la présence de cigarette augmenter. C’est notamment le cas de la quatrième saison de la série “Unbreakable Kimmy Schmidt” (292 représentations de tabac, contre neuf précédemment), de la sixième saison d’“Orange is the New Black” (233 représentations de tabac, contre 45) et de la sixième saison d’”House of Cards” (54 représentations de tabac, contre 41).

Ces chiffres comprennent aussi bien l’apparition de cigarettes dans la main ou la bouche d'un personnage, que celle de cendriers ou encore de simples paquets de cigarettes dans l’arrière-plan d'une scène, par exemple. 

Publicité pour le tabac

“Le divertissement est devenu la nouvelle publicité pour le tabac”, a expliqué Robin Koval, PDG de l’organisation Truth Initiative. “Nous assistons à la résurgence du tabagisme sur nos écrans, ces images glorifient et normalisent une dépendance mortelle et placent les jeunes dans le collimateur de l’industrie du tabac”.

Face à ce constat, Netflix compte bannir la cigarette de ses prochaines productions destinées aux plus jeunes. La plateforme se réserve toutefois le droit de faire apparaître du tabac ou une cigarette électronique pour des “raisons d’exactitude historique ou factuelle”.

“Netflix soutient fermement l’expression artistique. Mais nous reconnaissons également que le tabagisme est nocif et qu’une image positive à l’écran peut avoir une incidence négative sur les jeunes”, a déclaré le porte-parole de la plateforme de streaming.