Plein écran
© photo_news

"Papa et maman ont eu une grosse dispute"

Nabilla Benattia et Thomas Vergara attendent leur premier enfant.

À 27 ans, Nabilla vient de confirmer sa grossesse sur Instagram. Dans un entretien avec Paris Match, la femme d'affaires et son compagnon, Thomas, se confient sur cet heureux événement. "Ça n'a pas été facile, mais on peut dire qu'on a réussi. Je me sens au top. Nous allons nous marier, avoir un enfant, être à la tête d'une entreprise... Je ne vois pas comment je pourrais être mieux", déclare la future maman.

Le drame de 2014 semble bien loin à présent. Comment expliqueront-ils ce coup de couteau à leur enfant? "Avec notre enfant, nous ferons comme nous faisons, nous ne parlerons pas de ce drame catastrophique. Mais s'il nous interroge, nous lui expliquerons qu'un jour papa et maman ont eu une grosse dispute, qu'ils sont allés au 'bout du bout'. Et que, parfois, les histoires d'amour dérapent, que ça arrive aux gens qui s'aiment vraiment. Notre enfant verra que nous sommes à part. C'est un enfant de l'amour, c'est indéniable. Je pense qu'il comprendra", répond Thomas.

Harcelé dans les rues d'Aix, le couple a déménagé à Londres il y a quelques années. "Avec l'arrivée du bébé, nous partons nous installer à Dubaï. Là-bas, les écoles sont excellentes. La drogue, l'alcool... ça n'existe pas." Thomas poursuit: "Nabilla a besoin de moi. Il m'est arrivé de lui dire que je n'en pouvais plus, que je faisais mes valises, que je partais. Et puis, arrivé à l'aéroport, elle m'appelait en larmes et je rentrais sur-le-champ. J'aurais eu l'impression d'abandonner mon enfant. Je ne dis pas que nous sommes un couple exemplaire, mais tous nos amis sont hallucinés par notre amour. Nous sommes tout le temps collés. C'est comme si ma vie avait vraiment commencé à notre rencontre, il y a sept ans."

Plein écran
© photo_news
  1. “13 reasons why” parle de l’avortement avec une honnêteté rarement vue à la télé

    “13 reasons why” parle de l’avortement avec une honnêteté rarement vue à la télé

    La troisième et avant-dernière saison de “13 reasons why” est à présent sur Netflix. On avait reproché à la série de faire l’apologie du suicide. La scène perturbante montrant les dernières secondes d’Hannah Baker a été supprimée. Outre le suicide, la série parle de harcèlement scolaire, d’agressions sexuelles, de fusillades de masse et on en passe. Dans le second épisode de la troisième saison, “13 reasons why” aborde le thème délicat de l’avortement avec une honnêteté rarement vue à la télévision. Attention, spoiler.