Plein écran
© Photonews

Pourquoi Frédéric Beigbeder a refusé d’être chroniqueur d’un soir pour la rentrée d’ONPC

Annoncé comme l’un des chroniqueurs du numéro de rentrée d’“On n’est pas couché”, Frédéric Beigbeder a finalement décliné. Franz-Olivier Giesbert le remplace au pied levé.

Pour rappel, le talk-show du samedi soir de France 2 va connaître une petite révolution cette saison. Deux personnalités différentes viendront chaque semaine interpeller les invités et commenter l’actualité en lieu et place du duo de chroniqueurs permanent.

Cette semaine, la productrice de l’émission Catherine Barma a annoncé  sur France Inter les noms des deux premiers chroniqueurs: Frédéric Beigbeder et la philosophe Adèle Van Reeth. Si cette dernière sera bien présente, l’auteur de “99 Francs” a préféré annuler en dernière minute. 

“Quand j’ai découvert que c’était bénévole, j’ai préféré annuler”

Alors qu’on évoquait d’abord dans la presse un “problème d’agenda”, le romancier explique ce vendredi dans une interview au Figaro avoir annulé car sa prestation n’était pas rémunérée. “J’ai appris que ce n’était pas payé. Je ne le savais pas. Je pensais que ce travail méritait salaire. J’ai été un peu étonné d’apprendre que maintenant on demande à des journalistes de travailler gratuitement, c’est un peu surprenant.”

“Je suis prêt à soutenir bénévolement des causes mais quand j’ai découvert que c’était bénévole, j’ai préféré annuler, je n’ai pas compris cette démarche nouvelle de la télévision française (rires) (...) Il n’y a pas de raison, je suis comme tout le monde, j’ai besoin d’argent”. L’auteur à succès ne ferme pas pour autant la porte à ONPC. “Il faudrait que j’aie une actualité pour y aller gratuitement. Un livre, un film, à défendre pourquoi pas.”

“Yann Moix est son pote et la situation l’embarrassait”

Selon son remplaçant Franz-Olivier Giesbert, l’argent ne serait pas la seule raison de son annulation. Celle-ci serait à chercher dans la venue sur le plateau de son ami Yann Moix, empêtré dans plusieurs polémiques depuis la sortie de son dernier ouvrage “Orléans”. “Il s’est défaussé au dernier moment car Yann Moix est son pote et la situation l’embarrassait”, explique “FOG” au Figaro. 

L’intéressé ne nie pas que la présence de son ami a influencé sa décision. “J’ai dit ce que j’avais à dire sur le roman de Yann Moix, que j’aime beaucoup (...) j’ai l’impression que la conversation sera extra-littéraire. Je préfère m’en tenir à parler de littérature car je pense que dans l’émission ça va partir sur d’autres sujets. Je ne suis ni procureur, ni avocat, ni juge aux affaires familiales”, juge Frédéric Beigbeder qui confesse finalement préférer rester à Guethary, le village basque où il vit depuis plusieurs années, pour le 20e anniversaire de sa fille.