Plein écran
Laurent Ruquier prend la défense de Yann Moix. © DR

“Qu’est-ce ce que veulent les gens? Que Yann Moix se suicide?”

Laurent Ruquier a réagi à “l’affaire Yann Moix” pour le journal 20 Minutes. Il ne s’en cache pas: il aurait espéré une rentrée plus sereine. Le présentateur de l’émission On n’est pas couché rappelle que le rendez-vous promotionnel de Yann Moix, ancien chroniqueur de l’émission, était prévu depuis juin. “On ne pouvait pas imaginer qu’il y aurait une telle polémique.”

Laurent Ruquier demande aux gens de se calmer. “Qu’est-ce qu’il fallait faire? Le flinguer sur le plateau? Qu’est-ce que veulent les gens? Qu’il se suicide? C’est honteux ce qu’il se passe... Ce qu’il a fait est honteux mais ce qu’il se passe autour de lui est honteux aussi.”

Il continue: “Et je suis fier d’aider quelqu’un à éviter le suicide, si c’est ça la réponse aux questions que vous me posez. Qu’on cesse, à un moment donné ! Cela ne devient plus possible, ce métier. Cela devient une folie ce qu’on vit, avec les réseaux sociaux, les journalistes qui sautent sur tout... Ça devient terrible. Ça va, il s’est expliqué. Stop!”

Pour Laurent Ruquier, la façon dont est traité Yann Moix s’apparente à du “lynchage”. Yann Moix “va mal, forcément”.

Pour le reste, Laurent Ruquier est énervé par le traitement que l’on réserve à son émission et aux chroniqueurs qui s’y prononcent. “Quand on dit du mal, c’est pas bien mais quand on dit du bien, c’est pas bien non plus.”

Laurent Ruquier refuse de revenir sur la défection de Frédéric Beigbeder en dernière minute. “Les questions que vous posez, ça n’a aucun intérêt”, dit-il au journaliste qui l’interroge. “Aucun! Mais aucun! Qu’est-ce qu’on s’en fiche de savoir ça… Mais vous ne vous rendez pas compte, on est chez les fous. Vous êtes devenus fous, tous!”

L’interview complète est à lire ici.