Plein écran
© photo_news

Quand Jon Snow est devenu la star de "Game of Thrones", il était au plus mal

Kit Harington évoque sa "période sombre" dans les pages de Variety.

Kit Harington s'est longuement confié au magazine Variety à l'occasion de la sortie du film "Ma vie avec John F. Donovan", réalisé par Xavier Dolan. L'acteur britannique de 32 ans est évidemment revenu sur la dernière saison de "Game of Thrones", qui sera bientôt diffusée sur HBO, et son expérience en tant que Jon Snow, qui n'a pas toujours été positive. Au moment de la saison 5, quand son personnage est vraiment devenu la star de la série, Kit vivait la "période la plus sombre" de sa vie. 

"Quand tu deviens le cliffhanger d'une série, à l'apogée de son succès, l'attention qu'on te porte est vraiment terrifiante", a expliqué l'acteur. "Des gens me criaient dans la rue: Alors, t'es mort? Et cela réveillait toutes mes névroses." Kit a donc décidé de suivre une thérapie à ce moment-là, selon BFM TV. "Ce n'était pas une période heureuse de ma vie. J'avais l'impression que je devais agir comme si j'étais la personne la plus chanceuse du monde alors que j'étais en réalité la personne la plus vulnérable du monde", a-t-il indiqué. "Je ne me sentais pas en sécurité, je ne parlais à personne."

Plein écran
© photo_news
  1. Carole Baskin gagne son procès: le zoo de Joe Exotic tombe sous sa coupe

    Carole Baskin gagne son procès: le zoo de Joe Exotic tombe sous sa coupe

    L'information passionnera tous les fans de la mini-série documentaire de Netflix “Tiger King” (“Au Royaume des Fauves” en version française): Carole Baskin vient de remporter une bataille judiciaire capitale face à son rival historique, “Joe Exotic”, dont elle voulait prendre le contrôle de la réserve de félins. Le tribunal a enfin rendu son verdict dans ce dossier épineux où les lignes entre le marché juteux de la traite et de la défense des animaux sauvages aux États-Unis étaient décidément floues. Carole Baskin, adversaire farouche et victime de Joe Exotic, le détenteur loufoque du parc, a obtenu gain de cause.
  2. “Terrace House”: la télé-réalité “authentique” est en fait aussi manipulatrice que les autres

    “Terrace House”: la télé-réa­lité “authenti­que” est en fait aussi manipula­tri­ce que les autres

    On vous le disait ici: l’émission de télé-réalité japonaise “Terrace House” vient d’être arrêtée à la suite du suicide d’une participante. Dans “Terrace House”, six personnes, trois jeunes hommes, autant de jeunes femmes, emménagent ensemble dans une maison luxueuse. Il n’y a ni jeux ni défis ni scénario: ils vivent “normalement” sous l'œil des caméras. La presse internationale avait souligné, au moment de son lancement sur Netflix en 2015, que “Terrace House” était une télé-réalité où il ne se passait rien.