Plein écran
Mallory Gabsi et Maxime Zimmer, les deux candidats belges de cette onzième saison de "Top Chef". © RTL Belgium

Qui sont les deux candidats belges de la nouvelle saison de “Top Chef”?

Cette année, deux candidats belges défendront nos couleurs dans la onzième saison de “Top Chef” qui sera diffusée dès ce lundi 24 février sur RTL-TVI. Rencontre avec Maxime Zimmer, 30 ans, et Mallory Gabsi, 22 ans, deux jeunes chefs passionnés qui espèrent aller loin dans l’aventure.

Plus que quelques jours avant le lancement de la saison 11 de “Top Chef", qui sera axée sur l’audace et l’excellence. Encore une fois, des Belges feront partie des quinze candidats à intégrer le casting. Avant de les découvrir à l’écran, nous avons pu faire connaissance avec Mallory Gabsi et Maxime, deux jeunes chefs prometteurs qui mettront notre pays à l’honneur.

Mallory Gabsi

Plein écran
Mallory Gabsi, 22 ans, travaille en tant que sous-chef au Sea Grill aux côtés d’Yves Mattagne, à Bruxelles. © Marie Etchegoyen/M6

À 22 ans, Mallory Gabsi a déjà un CV bien rempli. Après avoir fait ses armes aux côtés d’Yves Mattagne au “Sea Grill”, à Bruxelles, de 2015 à 2017, le jeune chef a fait un passage au restaurant trois étoiles Hertog Jan, à Bruges, avant de retourner au “Sea Grill”, où il officie aujourd'hui en tant que sous-chef. Habitué des concours de cuisine (il a été nommé 4e jeune restaurateur d’Europe en 2015 et 1er du concours des Disciples Escoffier pour le Benelux en 2014), le jeune homme a participé à “Top Chef” un peu par hasard. “C’est un ami qui m’a inscrit. Il a donné mon nom et mon numéro de téléphone à M6 qui m’a contacté. J’y ai réfléchi avec ma maman et mon papa, et je me suis lancé dans la course”.

Mallory est un adepte de la cuisine gastronomique, “très fine et avec des détails. “Je trouve que ce sont les détails qui comptent le plus pour les convives. J’aime bien que les clients soient contents, et je trouve que c’est ce qu’il a de plus important dans notre métier”.

La preuve que tout est possible

S'il considère le concours “Top Chef" comme une référence dans le monde de la cuisine, il profitera également de son passage dans l'émission pour faire passer un message fort. Le jeune homme a perdu l’usage de son œil droit à l’âge de 18 ans. Lors d'un bizutage en cuisine, un collègue lui a lancé ce qu'il pensait être un seau d’eau au visage. Malheureusement, il contenait du décapant industriel qui s’est attaqué à son œil. Un accident qui sera abordé dans l’émission. “Ça fait partie de moi, et je pense qu'il faut l’expliquer aux gens. Ce n’est pas parce qu'on a eu un accident qu'on doit être bloqué ou complexé. Moi ça me donne de la force pour avancer, et ça devrait même être un exemple pour beaucoup de gens”. 

Si on ignore encore quelle brigade Mallory rejoindra, on connaît déjà ses préférences: “Je voulais aller travailler avec Philippe Etchebest ou Paul Pairet. Ce sont deux chefs qui m'impressionnent de par leur parcours et leur personnalité. Ils sont assez charismatiques, et j’aime les choses qu’ils dégagent tous les deux”.

À noter que Mallory participera également à la séquence “À la sauce belge”, qui sera diffusée après chaque épisode de “Top Chef”, et dans laquelle il réalisera une épreuve de l’émission en compagnie de Sophie Pendeville.

Maxime Zimmer

Plein écran
Maxime Zimmer, 30 ans, possède son propre restaurant "Un Max de goût", à Comblain-au-Pont, en région liégeoise. © Marie Etchegoyen/M6

Maxime Zimmer, 30 ans, chef de son propre restaurant “Un Max de Goût”, à Comblain-au-Pont, sera également de la partie. Lui qui a pour habitude de travailler dans l’ombre a longtemps hésité à participer au concours. “La production m’a appelé plusieurs fois, mais je suis fort timide, je travaille derrière le rideau comme on dit, et c’est ça qui m’a fait hésiter ; le fait de m’exposer devant les millions de personnes qui vont regarder ‘Top chef’... Mais finalement, je me suis dit: ‘Allez, j’y vais’”.

La cuisine de Maxime est “surprenante, incisive et puissante sur certains plats”. J’ai une cuisine axée sur le côté français avec une fusion asiatique. J’aime travailler les vinaigres, les sojas”.

Tout comme Mallory, le trentenaire avait plus d’affinité avec les chefs Etchebest et Pairet. “Je m’identifie beaucoup à eux. Philippe Etchebest est comme moi. Il est perfectionniste et un peu caractériel. Il y a un caractère assez fort, et je me sens un peu pareil. C’est un chef qui m’intéressait beaucoup”, explique-t-il. Mais peu importe la brigade qu’il a intégrée, il garde un excellent souvenir de l’expérience “Top Chef”. “Je suis très humain, je m’attache beaucoup aux gens. Je me suis fait de nouveaux amis, et tout le groupe est resté en contact via les réseaux sociaux. On va même se revoir avec certains. J’en ai tiré beaucoup de choses sur le plan humain”.

Culinairement parlant, le chef n’a pas appris de nouvelles techniques, mais plutôt à travailler dans des conditions exceptionnelles. “On n’est pas dans nos cuisines, donc c’est surtout l’envers du décor qui m’a surpris et que j’ai découvert en participant à l’émission. En fait, on est en course en permanence, et le stress est énorme”.

Aujourd'hui, le nouvel objectif de Maxime se situe sur le plan personnel. “Je veux être un bon père. J’ai un bébé qui arrive un avril et mon prochain défi, c’est de faire de ce petit bout quelqu’un d'heureux. C’est le plus important", conclut-il.

La saison 11 de “Top Chef” débutera le lundi 24 février prochain à 20h20 sur RTL-TVI.

Plein écran
Le casting complet de "Top Chef" saison 11. © Marie Etchegoyen/M6