"Sale Pute" dresse un état de fait édifiant.
Plein écran
"Sale Pute" dresse un état de fait édifiant. © DR

“Sale Pute”: pour ne plus jamais dire qu'on ne savait pas

La RTBF organise une semaine contre le cyberharcèlement. Reportages, documentaires et enquêtes seront proposés sur le sujet au cours des cinq jours à venir. Parmi eux, le documentaire “Sale Pute”, signé Myriam Leroy et Florence Hainaut. Il sera diffusé mercredi dès 20h25.

  1. Les candidats de “L’amour est dans le pré” font le bilan: “Aujourd’hui, je reçois beaucoup de demandes, 80% sont des plans cul”

    Les candidats de “L’amour est dans le pré” font le bilan: “Aujourd’hui, je reçois beaucoup de demandes, 80% sont des plans cul”

    Après plusieurs semaines d’aventure, la nouvelle saison de “L’amour est dans le pré” s’est terminée ce dimanche soir autour d'un chaleureux repas de Noël en présence des candidats et de l’animatrice Sandrine Dans. L’occasion pour la bande de faire le bilan de cette expérience unique. Si certains agriculteurs ont rencontré l’amour à la ferme, d’autres sont toujours un cœur à prendre...
  2. Combien devrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauffe-terrasse électrique durant une heure?
    Monenergie.be

    Combien de­vrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauf­fe-terrasse électrique durant une heure?

    Le variant Omicron du coronavirus se propage très rapidement. Toutefois, le risque d’infection est encore toujours plus faible à l’air libre qu’à l’intérieur. Le chauffage de terrasse vous permet de rencontrer des gens à l’extérieur même lors des journées plus froides. Mais que consomme une telle source de chaleur électrique? Monenergie.be a calculé ceci.
  3. Myriam Leroy: “Je suis née d’un donneur de sperme anonyme”
    Interview

    Myriam Leroy: “Je suis née d’un donneur de sperme anonyme”

    Il y a trois ans, Myriam Leroy tombe malade. Elle devient sourde d’une oreille, sa vue se met à baisser subitement, des œdèmes apparaissent sur son visage et personne ne semble être capable de diagnostiquer le mal qui la ronge. Ses parents espèrent pouvoir la délivrer en lui confiant un lourd secret de famille. Un secret qu’ils auraient préféré emmener dans leur tombe. Myriam Leroy est née d’un donneur de sperme anonyme. En découvrant cette nouvelle, la romancière, chroniqueuse et journaliste, décide de partir à la rencontre d’enfants, devenus adultes aujourd’hui, nés grâce à la procréation médicalement assistée. Elle a décidé de raconter leur histoire, sur scène, grâce à une pièce documentaire, intitulée “ADN”, qui sera jouée jusqu’au 16 avril prochain au Théâtre de la Toison d’Or.