Plein écran
Cette année encore, dix agriculteurs (et une agricultrice) sont à la recherche de l'amour. © Olivier Pirard

Sur le tournage du speed dating de “L’amour est dans le pré”

Ce mardi soir, “L’Amour est dans le pré” a fait son grand retour sur RTL-TVI pour une nouvelle saison qui s’annonce une nouvelle fois pleine de douceur et de moments plus drôles. Dans ce premier épisode, les agriculteurs ont découvert leurs lettres et ont choisi quelles prétendantes ils allaient rencontrer lors du speed dating. Une épreuve incontournable de l’émission à laquelle 7sur7 a pu assister cet été.

Par une belle journée de juillet, nous avons pris la route vers le domaine sur les Sarts, à Ohey, où se déroulait le tournage de la célèbre épreuve du speed dating de “L’Amour est dans le pré”. En seulement deux jours, les dix participants de cette onzième saison ont pu rencontrer leurs prétendant(e)s et choisir qui ils allaient inviter à la ferme. Ce jour-là, c’était notamment au tour d’Alain et d’Anne-Pascale de faire leur choix.

En arrivant sur les lieux, on ne peut que constater que le tournage de l’émission est bien huilé. Au total, trois équipes de tournage se partagent le travail: l’une suit le speed dating, l’autre récolte les impressions des prétendant(e)s dans la salle d’attente, et une équipe volante qui filme les passages avec Sandrine Dans.

“On filme la réalité”

Les équipes disposent également d’un script pour tourner de la manière la plus efficace possible. Mais attention, cela ne signifie pas que le programme est totalement scénarisé. “On laisse vivre une grosse partie du programme”, nous explique Julien, le producteur de l’émission. “On filme la réalité. Mais c’est vrai qu’on prépare certaines choses en amont. On sait quelles lettres ont été choisies, on connait les prétendantes parce qu’on les a eu plusieurs fois au téléphone pour l’organisation du tournage, donc axe parfois sur certains éléments lors du tournage”.

Les arrivées en taxis sont également mises en scène pour une meilleure fluidité à l’écran. Mais les équipes n’interviennent jamais durant les conversations entre les agriculteurs et leurs prétendantes pour préserver l’authenticité de leurs échanges. “Les arrivées en taxi et les scènes dans la salle d’attente sont simplement des éléments qui permettent de créer des liens entre les différentes scènes. C’est pour la narration, on raconte une histoire globale”.

Une affirmation qui se confirme lorsqu’on rejoint Alain, l’un des agriculteurs à s’être inscrit à l’émission. Posté sur un banc au soleil au fond du jardin, il voit ses prétendantes défiler sans que jamais les équipes n’interviennent dans leurs discussions. Entre chaque rencontre, il prend quelques notes dans un carnet pour l’aider à faire son choix à la fin de la journée.

Le poids de la solitude

Pendant ce temps-là, les prétendants d’Anne-Pascale, la seule agricultrice de la saison, attendent leur tour dans une salle du domaine. Certains acceptent de nous confier les raisons qui les ont poussés à participer à l’émission. Jean-Marie, 56 ans, nous explique avoir eu un coup de cœur pour l’agricultrice dont il a découvert le portrait à la télévision. “Elle aime les animaux, ça m’a directement séduit”. Daniel, 72 ans, espère quant à lui refaire sa vie, et combler ainsi sa solitude: “J’ai vu son portrait et je me suis dit pourquoi pas moi? Sa personne et sa façon de vivre m’ont séduit. Et puis à mon âge, la solitude devient de plus en plus pesante. C’est difficile de rencontrer de nouvelles personnes”.

En attendant leur rencontre avec Anne-Pascale, les prétendants font connaissance, sans rivalité. “Ça se passe très bien, les autres sont très chouettes”, assure Jean-Marie. Ils tentent de se rassurer et d’oublier leur stress de passer devant les caméras. “Je suis assez stressé. C’est la première fois que je parle devant des caméras”, lance Dany, 52 ans. “Je prends cette aventure sérieusement, mais avec l’espoir que ça débouche sur quelque chose de positif”, conclu pour sa part Daniel.

Retrouvez “L’amour est dans le pré” tous les mardis à 20h25 sur RTL-TVI.