Hubert Julien-Laferrière
Plein écran
Hubert Julien-Laferrière © Capture d'écran BFMTV

Un député français pose des conditions avant une interview sur BFMTV: “C'est plutôt inhabituel”

Ex-député de La République en Marche, Hubert Julien-Laferrière emmène désormais un nouveau groupe politique à l’Assemblée nationale française. Appelé à évoquer ce changement de cap sur le plateau de BFMTV, il a répondu positivement à l’invitation... mais à certaines conditions. Des demandes acceptées par la rédaction de la chaîne d'info en continu.

Depuis ce mardi, l’Assemblée nationale française compte un neuvième groupe politique baptisé EDS (Écologie, Démocratie, Solidarité) et composé de 17 députés issus du parti du président Macron. Une arrivée qui fait perdre à La République en Marche sa majorité absolue. 

“Pas de débat”

Inutile de préciser qu’EDS n’est pas accueilli à bras ouverts par de nombreux membres de l’hémicycle. Plusieurs Macronistes ont publiquement regretté ces “divisions” au sein du parti. Visiblement pas enclin à échanger sur le sujet, Hubert Julien-Laferrière a refusé le “débat” sur le plateau de BFMTV comme l'a précisé le journaliste au début de l’entretien. 

“Pour être transparent avec nos téléspectateurs, vous avez posé des conditions pour être ici ce matin”, entame Thomas Misrachi. “Ce qui est plutôt inhabituel, il faut le dire (...) Une dizaine de minutes d’interview, pas de débat. Nous avons accepté, vous êtes là.”