Une série belge produite pour Netflix arrive en 2020: les premières images

Netflix a annoncé mardi l'arrivée en 2020 dans le monde entier d'une série réalisée et produite par des Belges en exclusivité pour la plateforme américaine, une première.

Plein écran
La première série belge Netflix Originals arrive bientôt. © Netflix

Le géant du streaming a déjà proposé des séries belges dans le passé mais il en avait acheté les droits à leur producteur ou diffuseur initial, a expliqué à l'AFP une chargée de communication du groupe en Belgique.

Elle a cité notamment "Beau séjour" et "Tabula rasa", deux séries belges tournées en néerlandais pour la télévision publique flamande VRT.

Mais avant "Into The Night", jamais Netflix n'avait commandé un produit belge conçu exclusivement pour lui.

"Into The Night, notre première série originale belge arrive en 2020 et le pitch est simple : un groupe de personnes doivent rester dans un avion pour survivre au soleil qui est devenu mortel", a écrit Netflix sur son compte Twitter en français.

Le message est accompagné d'une courte bande-annonce où l'on reconnaît le ciel de Bruxelles (avec un toit de monument célèbre), vu depuis un hublot d'avion.

Le panorama est observé au moment où le cataclysme survient, avec une musique installant l'ambiance du thriller.

C'est une série "qui interroge sur notre capacité à garder notre humanité après un cataclysme cosmique, sur un vol de nuit parti de Bruxelles", a complété la plateforme américaine dans un communiqué.

La série, réalisée par les Belges Inti Calfat et Dirk Verheye, est produite par Entre Chien et Loup, entreprise bruxelloise qui a déjà fait tourner des cinéastes comme Terry Gilliam ou Paul Verhoeven.

Elle a été écrite et créée par le producteur Jason George (The Protector, Narcos) en collaboration notamment avec Jacek Dukaj, l'auteur du roman "The Old Axolotl" dont la série s'est inspirée.

Elle bénéficiera d'un casting mêlant Belges, Français, Allemands, Italiens, Polonais, Russes et Turcs.

Netflix, qui va devoir faire face très bientôt à une intensification de la concurrence sur le marché du streaming (avec Disney+, HBO Max, Apple TV+...), compte plus de 150 millions d'abonnés dans le monde, dont plus de 5 millions en France.

  1. “13 reasons why” parle de l’avortement avec une honnêteté rarement vue à la télé

    “13 reasons why” parle de l’avortement avec une honnêteté rarement vue à la télé

    La troisième et avant-dernière saison de “13 reasons why” est à présent sur Netflix. On avait reproché à la série de faire l’apologie du suicide. La scène perturbante montrant les dernières secondes d’Hannah Baker a été supprimée. Outre le suicide, la série parle de harcèlement scolaire, d’agressions sexuelles, de fusillades de masse et on en passe. Dans le second épisode de la troisième saison, “13 reasons why” aborde le thème délicat de l’avortement avec une honnêteté rarement vue à la télévision. Attention, spoiler.