Le futur siège bruxellois de la RTBF s'élèvera sur six étages et comprendra une superficie de plus de 38.000 m² hors sol dédiés à cet équipement public. Le volume principal se présentera sous la forme d'un volume homogène, d'emprise carrée de 85 m et d'une hauteur de 30 m.
Plein écran
Le futur siège bruxellois de la RTBF s'élèvera sur six étages et comprendra une superficie de plus de 38.000 m² hors sol dédiés à cet équipement public. Le volume principal se présentera sous la forme d'un volume homogène, d'emprise carrée de 85 m et d'une hauteur de 30 m. © Twitter @smetpascal

Voici le futur siège de la RTBF

Mise à jourLa Région bruxelloise a délivré le permis d'urbanisme indispensable pour la construction du futur siège de la RTBF dans la capitale, ont annoncé mardi le secrétaire d'Etat à l'Urbanisme Pascal Smet et le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort en charge du Développement Territorial.

La nouvelle infrastructure de la chaîne publique constitue un des éléments-phares de la "Cité des médias" projetée par la Région-capitale sur le site d'une vingtaine d'hectares qui appartenait précédemment à la RTBF et à la VRT. À l'avenir, ce site comprendra de nouveaux logements, des écoles, des crèches, des commerces et les nouveaux sièges de la RTBF et de la VRT, les deux médias publics.

Le futur siège bruxellois de la RTBF s'élèvera sur six étages et comprendra une superficie de plus de 38.000 m² hors sol dédiés à cet équipement public. Le volume principal se présentera sous la forme d'un volume homogène, d'emprise carrée de 85 m et d'une hauteur de 30 m. Selon le cabinet de Pascal Smet, au sein de ce sobre volume principal viendront s'insérer trois ensembles de programme.

Les espaces exigeant une interaction de proximité avec l'extérieur seront situés au rez-de-chaussée et en lien direct avec la future place des médias. Aux niveaux 3 et 4, les programmes de production de contenu se déploieront autour d'une newsroom. Enfin, les programmes plus classiques utilisés par les services administratifs de la RTBF s'organiseront en duplex dans les étages supérieurs.

Terrasses végétalisées

Au cœur du volume, des terrasses végétalisées sont prévues dès le 3e étage en s'élargissant ensuite petit à petit pour laisser entrer la lumière naturelle. Le dernier niveau de toiture est une vaste terrasse collective largement verdurisée et activée par trois pavillons.

"Le boulevard Reyers est une cité des médias, le projet de nouveau siège initie sa mutation. En délivrant ce premier permis d'urbanisme, la Région franchit un pas important menant à la création d'un MEDIAPARK. Un projet ambitieux pour l'industrie audiovisuelle et l'attractivité de notre Région", a déclaré mardi Pascal Smet (one.brussels), confirmant l'octroi du permis d'urbanisme à la RTBF.

Aux yeux du ministre-président Vervoort (PS), le permis d'urbanisme est "le gage de l'identité de ce redéveloppement de quartier mixte avec le siège social de la RTBF comme projet phare. Un nouveau quartier certes mais aussi un parc média dont l'objectif est de centraliser les fonctions pour créer l'émulation entre divers acteurs du secteur".

"Par la construction de ce nouveau bâtiment Mediasquare, la RTBF va se doter d'un nouvel outil de travail performant en termes de durabilité et de modularité... L'environnement ergonomique, convivial, lumineux favorise les échanges, le travail collaboratif, la créativité. L'important volet d'équipement technologique et l'implémentation d'une nouvelle infrastructure IT va permettre une capacité de production 100% numérique", a enfin prédit Jean-Paul Philippot, l'administrateur général de la RTBF.

Plein écran
© Twitter @smetpascal
Plein écran
© Twitter @smetpascal
  1. Joe “Exotic” (“Tiger King”) placé en quarantaine

    Joe “Exotic” (“Tiger King”) placé en quarantai­ne

    Mondialement célèbre grâce au succès du documentaire Netflix “Tiger King”, Joe “Exotic” a été transféré vers un nouveau centre pénitentiaire. Les autorités fédérales le suspectent en effet d’être entré en contact avec un détenu infecté. L’ex-éleveur de tigres, qui purge une peine de 22 ans d’emprisonnement pour tentative de meurtre et maltraitance animale, a également été placé en quarantaine.