Plein écran
© DR.

Zineb El Rhazoui porte plainte contre Booba

Zineb El Rhazoui a choqué une partie de l’opinion publique après ses propos sur les banlieues où elle conseillait aux policiers victimes de guet-apens de tirer à balles réelles sur les “racailles”. Plusieurs rappeurs dont Booba ont réagi en la menaçant et en appelant à la “pourrir” sur les réseaux sociaux. L’ex-journaliste de Charlie Hebdo porte plainte.

Sur un post Instagram, Booba a appelé à “pourrir la vie de cette grosse mer** puante”, avec des hashtags ouvertement grossiers.

Jeudi, l’avocat de la militante anti-islamiste a annoncé qu’il allait déposer plainte contre le sulfureux rappeur. “Suite au nouveau déchaînement de haine, d’injures et de menaces de mort reçues ces derniers jours, Zineb El Rhazoui m’a demandé de déposer plusieurs plaintes dont une contre Booba”, explique Maître Thibault de Montbrial sur Twitter.

Mardi matin, sur le plateau de la chaîne Cnews, l’ex-journaliste de Charlie Hebdo avait appelé la police à tirer “à balles réelles” sur les “barbares” en réaction aux violences urbaines qui émaillent plusieurs banlieues en France. Une sortie qui avait suscité la polémique sur les réseaux sociaux.

Le 24 octobre dernier, vers 22h30, pompiers et policiers ont été appelés pour un incendie dans le quartier du Val Fourré, à Mantes-la-Jolie. Sur place, ils sont tombés dans ce qui s’est avéré être un guet-apens. Pendant plus d’une heure, les policiers ont été la cible de tirs de mortier et de jets de cocktails Molotov.

Deux jeunes ont été admis à l’hôpital peu après les heurts, selon la police, “le premier avec une blessure à l’oeil et le deuxième avec des douleurs aux testicules”. Le jeune homme blessé à l’oeil, âgé de 19 ans, a dû être opéré, a assuré la même source. Du côté des forces de l’ordre, un policier a été blessé à la cuisse par un tir de mortier.