Plein écran
© Gucci

Accusé de racisme, Gucci retire un pull de la vente

Le pull en question rappelle fortement les représentations caricaturales des Noirs à l'époque coloniale.

La marque de luxe Gucci a été accusée de "blackface" après avoir mis en vente un pull noir présentant une bouche rouge surdimensionnée sur le col; un détait utilisé dans les caricatures racistes de l'époque coloniale.

Rapidement repéré par les internautes, le pull, vendu pour la modique somme de 890 dollars (environ 785 euros), a suscité la polémique sur les réseaux sociaux. "Joyeux mois de l'histoire des Noirs à tous", a déclaré une jeune femme sous une capture d'écran du vêtement. "Ils ont aussi un masque assorti, comme ça vous pouvez faire une blackface chic et classique sans galérer avec de la peinture".

Excuses
Face aux critiques, la marque a décidé de retirer son pull de la vente. "Gucci présente ses excuses pour l'outrage causé par ce pull", a écrit l'enseigne sur Twitter. "Nous considérons que la diversité est une valeur fondamentale qui doit être pleinement défendue, respectée et placée au premier plan de toutes les décisions que nous prenons. Nous sommes vraiment déterminés à accroître la diversité au sein de notre organisation et considérer cet incident comme une puissante leçon pour l'équipe Gucci".

En décembre dernier, une autre marque italienne, Prada, avait retiré d'un de ses magasins new-yorkais des petits personnages noirs aux grosses lèvres rouges.

Il y a quelques semaines également, Dolce et Gabbana avait été accusé de racisme en Chine, après la diffusion de clips montrant une femme aux traits asiatiques, tentant maladroitement de manger une pizza ou des spaghettis avec des baguettes, sous la direction d'une voix masculine aux commentaires ironiques sur ces "petits bâtons servant de couverts".

  1. “La preuve que les influenceurs sur Instagram gâchent tout”

    “La preuve que les influen­ceurs sur Instagram gâchent tout”

    C’est une attraction majeure à Bali: le temple Pura Lempuyang Luhur est surnommé “les portes du ciel”. Il apparaît régulièrement sur les photos des influenceurs du monde entier. Ce qui pousse les gens à le visiter. Récemment, une touriste déçue a crié sa colère sur les réseaux sociaux. Sur les photos des stars d’Instagram, on pourrait croire à l’existence d’un large plan d’eau au pied du temple. En réalité, ce n’est qu’un morceau de gazon qui accueille les visiteurs. Le plan d’eau est en fait une illusion donnée par un jeu de filtres et de lumière.
  2. Des tontons saouls aux demoiselles d’honneur indélicates: il immortalise la réalité des mariages

    Des tontons saouls aux demoisel­les d’honneur indélica­tes: il immortali­se la réalité des mariages

    Les photographes de mariage nous ont habitués aux grands classiques, parfois un rien niais: clichés des signatures, fermeture fébrile de la robe de mariée, émotion du père devant l’autel, marié qui arrose le bouquet de la mariée... Sans compter les innombrables comptes Instagram dédiés aux mariages dans l’air du temps qui font rêver avec leur exemplarité à faire pâlir Pinterest. Mais Ian Weldon n’est pas de ceux-là: le photographe britannique préfère le côté rock ‘n’ roll des coulisses des mariages, surtout quand ils dégénèrent un peu.