Cliché sexiste: chez Tape à l’oeil, les garçons sont géniaux et les filles sont des râleuses

Le sexisme ordinaire est dénoncé régulièrement dans les médias mais certaines marques pour enfants n’ont pas encore compris qu’il était grand temps d’arrêter les petites phrases soi-disant anodines mais toujours négatives pour les filles et motivantes pour les garçons. La marque Tape à l’Oeil propose, dans sa nouvelle collection, de T-shirts aux messages problématiques. 

Plein écran
© DR
Plein écran
© DR

Chez les filles, on peut lire: “Impatiente - Deux secondes, c’est trop”, “Débordée - J’ai ma chambre à ranger”, “Râleuse - Du lundi au vendredi”. Chez les garçons, les messages sont nettement plus sympas: “Monsieur Génial”, “Cool à plein temps”, “Number One”, “Trop parfait”, “Un esprit libre” et on en passe. Les stéréotypes battent leur plein. 

Ces messages ont été repérés par la journaliste Maïté Warland.

  1. Bijoux, déco, Tupperware: comment expliquer le succès de la vente à domicile?
    Interview

    Comment expliquer le succès de la vente à domicile?

    À l’heure où l’on commande tout ce dont on a besoin, du pratique à l’inutile, en deux clics, y a-t-il encore de la place pour les ventes à domicile? Celles qui nous poussent à réunir quelques copines pour écouter une démonstratrice faire la description de produits qui vont changer notre quotidien, notre style, voire carrément notre vie. Si l'on s'intéresse aux chiffres, la réponse est oui. Rien qu’en 2018, 611 homeparties, toute marques confondues, ont été organisées en Belgique quotidiennement. “Homeparties”, c’est le mot qu’on utilise aujourd’hui pour désigner ce qu’à l’époque de nos mamans, on appelait “réunions” ou “démonstrations”. Qu’est-ce qui explique leur succès?