Plein écran
© Getty Images

Comment enlever du vernis semi-permanent sans abîmer vos ongles

Compromis entre le vernis classique et le gel, le semi-permanent en a séduit plus d'une. Mais comment le retirer sans risque pour vos ongles?

La promesse du vernis semi-permanent n'est autre que celle d'offrir de la tenue et de la brillance pendant deux semaines. Un rêve pour de nombreuses femmes, qui déchantent quand vient le moment de l'enlever. 

La tentation de gratter le vernis est grande, mais y céder reviendrait à fortement abîmer les ongles. Alors que faire? La première solution est tout simplement de retourner au salon. En effet, le service de dépose est toujours proposé par les spécialistes. 

Une dépose à domicile
Cependant si le temps se fait rare pour vous, il est possible de retirer le vernis semi-permanent à la maison et ce, sans risque pour vos ongles à condition de respecter certaines règles. 

Il vous faut du dissolvant avec acétone, des disque de coton, de l'aluminium et des gants. Appliquez dans un premier temps une crème nourrissante sur les cuticules et la peau autour des ongles pour les protéger.

Ensuite, imbibez les disques de coton de dissolvant. Enroulez alors vos doigts à l'aide de ces cotons imbibés et couvrez-les de papier aluminium de manière à créer des papillottes. Mettez des gants et attendez une vingtaine de minutes. N'oubliez pas de vous laver les mains et de nourrir vos ongles une fois l'opération terminée. 

Pour éviter d'abîmer vos ongles, il est important de les laisser respirer entre deux manucures. Idéalement, il faut attendre quelques jours pour remettre du vernis classique et quelques semaines pour se laisser tenter par un nouveau vernis semi-permanent.

  1. Ce fou rire de Louise Bourgoin a coûté cher
    Interview

    Ce fou rire de Louise Bourgoin a coûté cher

    Louise Bourgoin est une actrice qui a du chien. On l’a découverte annonçant la pluie et le beau temps sur Canal Plus et très peu, ensuite, ont fait aussi drôle qu’elle. Doria Tillier, peut-être... Depuis ses aventures météorologiques, Louise a fait du chemin. Elle qui foulait le tapis rouge en tant que Miss Météo à l’époque, transformant le moment en vraie prestation théâtrale, l’arpente désormais de façon plus traditionnelle. Pour défendre un film, comme ce fut le cas en 2015 pour “Je suis un soldat”, ou en tant qu’égérie de la marque L’Oréal Paris, comme cette année.