Plein écran
© capture d'écran

"Elles mangent des boules de coton imbibées de jus d'orange pour rester minces"

Certains top-modèles sont prêts à tout pour garder une silhouette (trop) svelte, quitte à mettre en péril leur santé. Bria Murphy, mannequin américain pour Maxim notamment, a dénoncé les folies auxquelles se livraient certaines collègues à cause de la pression de l'industrie de la mode.

La fille aînée d'Eddie Murphy, 23 ans, explique à Good Morning America: "J'ai entendu que certaines filles mangeaient des boules de coton imbibées de jus d'orange. Elles les plongent dans le jus et puis les mangent, pour leur donner l'impression d'être rassasiées."

"Le coton ne fait rien. Il se dissout. Il vous fait penser que vous n'avez plus faim mais c'est faux", reprend-elle. Bria Murphy ajoute qu' "il y a beaucoup de pression pour être parfaite". Et certaines, pour tenir sont prêtes à tous les excès. "Beaucoup de filles sont aussi accro à la drogue et sont anorexiques."

Un témoignage qui rejoint celui de Kirstie Clements, l'ex-rédactrice en chef de Vogue Australia. Dans son livre, la journaliste dénonçait les régimes effrayants des mannequins, expliquant que certaines avalaient du papier et des mouchoirs pour défiler.