L'influenceuse dans sa prétendue salle de bain
Plein écran
L'influenceuse dans sa prétendue salle de bain © Natalia Taylor

L’influenceuse feint être à Bali... depuis l'Ikea du coin

Il ne faut pas prendre pour argent comptant tout ce qui est illustré sur les réseaux sociaux, et certainement pas la réalité édulcorée d’Instagram. Le compte de Natalia Taylor en est encore la preuve. La jeune YouTubeuse a trompé ses abonnés en leur faisant croire à des vacances de rêve à Bali alors qu’elle se trouvait tout simplement dans un magasin d’ameublement Ikea. Mais le but était noble.

Mannequin et influenceuse forte de ses 306.000 abonnés Instagram et de ses deux millions d’abonnés sur YouTube, Natalia Taylor bénéficie d'une immense visibilité mais aussi de la confiance de nombreux internautes qui la suivent au quotidien. Elle a donc décidé de les mettre en garde à sa façon quant à leur crédulité. Dans une vidéo postée sur sa chaîne, elle explique à ses fans que ce que l'on partage sur internet ne relate pas forcément la réalité. “Grâce aux réseaux sociaux, il est aisé de se faire passer pour une personne que vous n’êtes pas vraiment. Je voulais vous démontrer que je pouvais moi aussi feindre de vivre tout un séjour à l’étranger en publiant des vidéos et des photos manipulées”, explique le mannequin. 

À cette fin, elle a commencé à publier des “stories” Instagram il y a quelques jours pour faire croire à un voyage à Bali, du vol aux visites touristiques sur place, que ses abonnés ont pu suivre à la trace. Ensuite, elle n’a pas hésité à publier plusieurs photos à faire pâlir de jalousie les haters, en montrant sa chambre d'hôtel de luxe. “Tu vis ta meilleure vie”, se sont alors enthousiasmés de nombreux followers émerveillés. 

Mais en réalité, l'influenceuse n’avait pas mis un pied en Indonésie pour réaliser cette supercherie: elle s’est simplement déplacée jusqu’à l’Ikea le plus proche de chez elle en compagnie d'un ami photographe. Ensemble, ils ont mis en scène le séjour paradisiaque: bon angle, bonne lumière, et les abonnés n'y ont vu que du feu. Quant aux vidéos des trips à la découverte de Bali, elle les avait simplement chipées à un ami. 

Seuls les followers les plus attentifs ont pu détecter la farce grâce à des indices: en arrière-plan de ses posts, des étiquettes Ikea, qui n’avaient sciemment pas été photoshopées. Entre-temps, Natalia a réalisé une vidéo pour reconnaître s’être jouée de ses fans et certains ont immédiatement réagi en disant avoir pensé qu’elle publiait en effet trop de photos posées au milieu de meubles plutôt que dans le cadre idyllique de Bali, à l’extérieur du soi-disant hôtel. 

Mais certains ont mal vécu la trahison et sont amers quant au monde falsifié que leur suggère Instagram. Une piqûre de rappel dont se targue la jeune femme. “C’était tout l'intérêt de cette expérience”, réagit Natalia Taylor. “Je voulais vous montrer que vous ne devez pas croire tout ce qu'on veut bien vous montrer sur internet”. L'influenceuse n’est pas la première à se prendre à ce jeu: ses collègues Liraz Roxy s’est ainsi prétendument rendue à Bora Bora et Gabbie Hanna a feint participer au festival Coachella. L'histoire ne dit pas combien d’abonnés elles ont perdu dans la foulée.