Plein écran

La crise rallonge les jupes et raccourcit les cheveux

Plein écran

Georges Taylor, économiste américain, avait constaté en 1926 que la mode et la bourse étaient étroitement liées. Plus l'économie se portait bien, plus les femmes portaient des jupes courtes. Et bien des années plus tard, cette découverte est toujours d'actualité. Il n'est donc pas étonnant de constater que les jupes se portent longues lors des défilés au vu de la crise ambiante.

Selon le média suisse 20 minutes, la crise se lit aussi dans les coupes de cheveux: plus les temps sont durs, plus les coupes sont courtes. Peut-être parce que ça demande moins d'entretien?

Les hommes sont aussi touchés par la crise dans leur garde-robe: quand tout va bien, ils se ruent sur les slips. On s'attend donc à une diminution des ventes de caleçons dans les mois à venir. La cravate fine se porte généralement quand les bourses sont au top, la cravate plus large est priviligée en temps de vache maigre.

Dé.L.

  1. “La preuve que les influenceurs sur Instagram gâchent tout”

    “La preuve que les influen­ceurs sur Instagram gâchent tout”

    C’est une attraction majeure à Bali: le temple Pura Lempuyang Luhur est surnommé “les portes du ciel”. Il apparaît régulièrement sur les photos des influenceurs du monde entier. Ce qui pousse les gens à le visiter. Récemment, une touriste déçue a crié sa colère sur les réseaux sociaux. Sur les photos des stars d’Instagram, on pourrait croire à l’existence d’un large plan d’eau au pied du temple. En réalité, ce n’est qu’un morceau de gazon qui accueille les visiteurs. Le plan d’eau est en fait une illusion donnée par un jeu de filtres et de lumière.
  2. Des tontons saouls aux demoiselles d’honneur indélicates: il immortalise la réalité des mariages

    Des tontons saouls aux demoisel­les d’honneur indélica­tes: il immortali­se la réalité des mariages

    Les photographes de mariage nous ont habitués aux grands classiques, parfois un rien niais: clichés des signatures, fermeture fébrile de la robe de mariée, émotion du père devant l’autel, marié qui arrose le bouquet de la mariée... Sans compter les innombrables comptes Instagram dédiés aux mariages dans l’air du temps qui font rêver avec leur exemplarité à faire pâlir Pinterest. Mais Ian Weldon n’est pas de ceux-là: le photographe britannique préfère le côté rock ‘n’ roll des coulisses des mariages, surtout quand ils dégénèrent un peu.