Plein écran
© Bstroy Instagram

Le défilé honteux de la Fashion Week de New York

La mode ose tout et elle devrait parfois s’en abstenir. La marque Bstroy a présenté sa dernière collection à la Fashion Week de New York et a provoqué la consternation sur les réseaux sociaux. 

Bstroy Season 5 SS20 SAMSARA. Photography : @nateshuls @kusumadjaja

2,704 Likes, 947 Comments - Bstroy (@bstroy.us) on Instagram: "Bstroy Season 5 SS20 SAMSARA. Photography : @nateshuls @kusumadjaja"

Les mannequins portaient des hoodies sur lesquels s’affichaient les noms “Sandy Hook”, “Columbine” ou encore “Virginia Tech”. Les noms de ces écoles ont une résonance particulière dans le monde entier: il y a eu des fusillades de masse à chaque endroit précédemment cité. Des fusillades qui font partie des plus meurtrières aux États-Unis. Chaque sweat à capuche était troué à plusieurs endroits, comme traversé par des balles.

Les commentaires sous les photos postées sur les différents réseaux sociaux de la marque vont tous dans le même sens: “Ça me terrifie de penser que quelqu’un a pu trouver que c’était ok de faire ça”, “Il y a tant de manières productives d’ouvrir la discussion que de faire du profit sur la mort d’enfants de 6 ans”, “La mort d’enfants n’est pas un fashion statement”.

Les proches des victimes sont sous le choc. Le Fonds commémoratif Vicki Soto, géré par la famille d’une enseignante décédée dans la fusillade de Sandy Hook, a confié sur Twitter trouver cela “absolument horrible”. La tante d’une étudiante morte dans la fusillade de Parkland en Floride écrit: “Vous devriez avoir honte de profiter de sa mort pour vous faire de l’argent.”

Derrière la marque Bstroy se cachent deux hommes qui se sont rencontrés sur MySpace lorsqu’ils étaient adolescents. Ils ont lancé Bstroy en 2012. La marque a déjà organisé un défilé de mode dans un salon funéraire, expliquant à l’époque que les vêtements étaient conçus pour être portés dans un monde post-apocalyptique. Pour justifier sa collection actuelle, Bstroy s’est contenté de poster la photo d’un carton sur lequel on pouvait lire: “Parfois la vie peut être douloureusement ironique. Comme c’est ironique de mourir violemment dans un endroit que vous considérez comme un environnement sûr et contrôlé, comme l’école. On nous rappelle à tout moment la fragilité, la brièveté et l’imprévisibilité de la vie, mais on nous rappelle aussi son potentiel infini.”

Bstroy Season 5 SS20 SAMSARA. Photography : @nateshuls @kusumadjaja

1,281 Likes, 694 Comments - Bstroy (@bstroy.us) on Instagram: "Bstroy Season 5 SS20 SAMSARA. Photography : @nateshuls @kusumadjaja"

SAMSARA

1,317 Likes, 1,347 Comments - (🐝). (@brickowens) on Instagram: "SAMSARA"