Tout ce qu’elles voulaient, c’était bronzer seins nus

À Munich, il y a quelques jours, des agents de sécurité ont sommé plusieurs femmes topless qui prenaient un bain de soleil sur la rive de l’Isar de se rhabiller. Souffrant de la chaleur accablante, elles avaient ôté leurs T-shirts. 

Le comportement des agents de sécurité a poussé les gens qui se trouvaient non loin de là à manifester leur soutien aux femmes injustement réprimandées en ôtant leur T-shirt. La police a été appelée en renfort et a soutenu la demande des agents.

L’incident a relancé le débat. Le topless est autorisé depuis toujours pour les hommes mais pas pour les femmes. Le conseil municipal a été contraint de modifier son ordonnance au sujet des vêtements qu’il est autorisé de porter en dehors des zones nudistes dédiées. 

Mercredi, la ville a décidé d’autoriser les femmes à prendre le soleil seins nus si elles le souhaitent. “Les maillots de bain doivent recouvrir complètement les organes sexuels primaires”, peut-il lire dans la motion déposée ici. Les seins font partie des organes sexuels secondaires. 

Plein écran
La rivière Isar à Munich. © AFP
  1. “La preuve que les influenceurs sur Instagram gâchent tout”

    “La preuve que les influen­ceurs sur Instagram gâchent tout”

    C’est une attraction majeure à Bali: le temple Pura Lempuyang Luhur est surnommé “les portes du ciel”. Il apparaît régulièrement sur les photos des influenceurs du monde entier. Ce qui pousse les gens à le visiter. Récemment, une touriste déçue a crié sa colère sur les réseaux sociaux. Sur les photos des stars d’Instagram, on pourrait croire à l’existence d’un large plan d’eau au pied du temple. En réalité, ce n’est qu’un morceau de gazon qui accueille les visiteurs. Le plan d’eau est en fait une illusion donnée par un jeu de filtres et de lumière.
  2. Des tontons saouls aux demoiselles d’honneur indélicates: il immortalise la réalité des mariages

    Des tontons saouls aux demoisel­les d’honneur indélica­tes: il immortali­se la réalité des mariages

    Les photographes de mariage nous ont habitués aux grands classiques, parfois un rien niais: clichés des signatures, fermeture fébrile de la robe de mariée, émotion du père devant l’autel, marié qui arrose le bouquet de la mariée... Sans compter les innombrables comptes Instagram dédiés aux mariages dans l’air du temps qui font rêver avec leur exemplarité à faire pâlir Pinterest. Mais Ian Weldon n’est pas de ceux-là: le photographe britannique préfère le côté rock ‘n’ roll des coulisses des mariages, surtout quand ils dégénèrent un peu.