Un mannequin en hijab et burkini en couverture du Sports Illustrated

Le célèbre magazine Sports Illustrated a mis une top modèle musulmane en couverture de son édition consacrée aux maillots de bain.

Halima Aden prend la pose vêtue d'un burkini et d'un hijab. En 2016, Halima participait à Miss Minnesota et atteignait les demi-finales du concours où elle avait défilé en burkini au lieu du traditionnel maillot de bain.

"Il y a tellement de femmes musulmanes qui ont le sentiment de ne pas correspondre au standard de beauté de la société", confiait-elle à l'époque à CNN. "Je voulais juste leur dire que c'est bien d'être différente. Être différente, c'est beau aussi."

Dans Sports Illustrated, elle explique avoir grandi sans jamais se sentir "représentée" par les femmes des magazines. "Je ne voyais jamais de fille portant un hijab."

La jeune femme d'origine somalienne a grandi dans un camp de réfugiés au Kenya avant de s'installer aux Etats-Unis à l'âge de 7 ans. En avril 2018, Halima s'était déjà illustrée en faisant la couverture du Vogue britannique coiffée d'un foulard. "N'ayez jamais peur d'être la première", déclarait-elle en mars dernier, à l'occasion de la Journée de la femme.

"I never really felt represented, because I never could flip through a magazine and see a girl who was wearing a hijab." @halima #shatteringperceptions #SISwim * * * @hemingwayscollection @officialkenyaairways #HemingwaysWatamu #LetKQTakeYouThere

4,650 Likes, 186 Comments - Sports Illustrated Swimsuit (@si_swimsuit) on Instagram: ""I never really felt represented, because I never could flip through a magazine and see a girl who..."

  1. Ce fou rire de Louise Bourgoin a coûté cher
    Interview

    Ce fou rire de Louise Bourgoin a coûté cher

    Louise Bourgoin est une actrice qui a du chien. On l’a découverte annonçant la pluie et le beau temps sur Canal Plus et très peu, ensuite, ont fait aussi drôle qu’elle. Doria Tillier, peut-être... Depuis ses aventures météorologiques, Louise a fait du chemin. Elle qui foulait le tapis rouge en tant que Miss Météo à l’époque, transformant le moment en vraie prestation théâtrale, l’arpente désormais de façon plus traditionnelle. Pour défendre un film, comme ce fut le cas en 2015 pour “Je suis un soldat”, ou en tant qu’égérie de la marque L’Oréal Paris, comme cette année.