Plein écran
© Capture d'écran Youtube

Un tuto maquillage tourne au drame

VideoLa YouTubeuse allemande Naomi Jon a voulu se faire de fausses taches de rousseur avec du henné. Elle ne s'attendait certainement pas à un tel résultat.

Il n'est pas toujours bon de reproduire ce qu'on voit sur Internet, et l'expérience de cette YouTubeuse allemande en est la preuve. Dans sa vidéo, Naomi Jon a expliqué qu'ellle voulait se faire de fausses taches de rousseur permanentes à l'aide de henné après avoir vu une femme en faire de même sur Instagram.

On peut ainsi la voir appliquer du henné au pinceau, d'abord sur son nez et sur ses joues avant d'en ajouter sur son front, et même sur son menton. Mais après avoir tenté de rincer le produit, c'est le drame: Naomi se rend compte que les taches ne s'estompent pas. "Je veux mourir. C'est quoi cette horreur? Je vais devoir dire que je suis malade, je ne peux pas aller travailler comme ça", lance-t-elle.

La jeune femme se met alors à chercher des solutions pour atténuer le henné, mais ni les multiples couches de fond de teint, ni le masque à l'huile d'olive n'ont d'effet.

À la fin de la vidéo, Naomi déconseille vivement à ses "followers" de tenter l'expérience. "Je regrette tout ce que j'ai fait, je vais pleurer. Je pense que j'ai utilisé le mauvais henné, il est trop foncé et rouge". Heureusement pour elle, au vu de ses dernières publications sur Instagram, les taches de rousseur semblent avoir presque disparu. 

  1. Ce fou rire de Louise Bourgoin a coûté cher
    Interview

    Ce fou rire de Louise Bourgoin a coûté cher

    Louise Bourgoin est une actrice qui a du chien. On l’a découverte annonçant la pluie et le beau temps sur Canal Plus et très peu, ensuite, ont fait aussi drôle qu’elle. Doria Tillier, peut-être... Depuis ses aventures météorologiques, Louise a fait du chemin. Elle qui foulait le tapis rouge en tant que Miss Météo à l’époque, transformant le moment en vraie prestation théâtrale, l’arpente désormais de façon plus traditionnelle. Pour défendre un film, comme ce fut le cas en 2015 pour “Je suis un soldat”, ou en tant qu’égérie de la marque L’Oréal Paris, comme cette année.