Plein écran
© Capture d'écran Youtube

Un tuto maquillage tourne au drame

VideoLa YouTubeuse allemande Naomi Jon a voulu se faire de fausses taches de rousseur avec du henné. Elle ne s'attendait certainement pas à un tel résultat.

Il n'est pas toujours bon de reproduire ce qu'on voit sur Internet, et l'expérience de cette YouTubeuse allemande en est la preuve. Dans sa vidéo, Naomi Jon a expliqué qu'ellle voulait se faire de fausses taches de rousseur permanentes à l'aide de henné après avoir vu une femme en faire de même sur Instagram.

On peut ainsi la voir appliquer du henné au pinceau, d'abord sur son nez et sur ses joues avant d'en ajouter sur son front, et même sur son menton. Mais après avoir tenté de rincer le produit, c'est le drame: Naomi se rend compte que les taches ne s'estompent pas. "Je veux mourir. C'est quoi cette horreur? Je vais devoir dire que je suis malade, je ne peux pas aller travailler comme ça", lance-t-elle.

La jeune femme se met alors à chercher des solutions pour atténuer le henné, mais ni les multiples couches de fond de teint, ni le masque à l'huile d'olive n'ont d'effet.

À la fin de la vidéo, Naomi déconseille vivement à ses "followers" de tenter l'expérience. "Je regrette tout ce que j'ai fait, je vais pleurer. Je pense que j'ai utilisé le mauvais henné, il est trop foncé et rouge". Heureusement pour elle, au vu de ses dernières publications sur Instagram, les taches de rousseur semblent avoir presque disparu. 

  1. “La preuve que les influenceurs sur Instagram gâchent tout”

    “La preuve que les influen­ceurs sur Instagram gâchent tout”

    C’est une attraction majeure à Bali: le temple Pura Lempuyang Luhur est surnommé “les portes du ciel”. Il apparaît régulièrement sur les photos des influenceurs du monde entier. Ce qui pousse les gens à le visiter. Récemment, une touriste déçue a crié sa colère sur les réseaux sociaux. Sur les photos des stars d’Instagram, on pourrait croire à l’existence d’un large plan d’eau au pied du temple. En réalité, ce n’est qu’un morceau de gazon qui accueille les visiteurs. Le plan d’eau est en fait une illusion donnée par un jeu de filtres et de lumière.
  2. Des tontons saouls aux demoiselles d’honneur indélicates: il immortalise la réalité des mariages

    Des tontons saouls aux demoisel­les d’honneur indélica­tes: il immortali­se la réalité des mariages

    Les photographes de mariage nous ont habitués aux grands classiques, parfois un rien niais: clichés des signatures, fermeture fébrile de la robe de mariée, émotion du père devant l’autel, marié qui arrose le bouquet de la mariée... Sans compter les innombrables comptes Instagram dédiés aux mariages dans l’air du temps qui font rêver avec leur exemplarité à faire pâlir Pinterest. Mais Ian Weldon n’est pas de ceux-là: le photographe britannique préfère le côté rock ‘n’ roll des coulisses des mariages, surtout quand ils dégénèrent un peu.